Le360 Actualités Maroc

ع
lyoubi

Mohamed Lyoubi

© Copyright : DR

Apparition du premier cas de coronavirus au Maroc: ce qu'il va se passer

Par Qods Chabaa le 03/03/2020 à 10h15

En Chine, les personnes atteintes du coronavirus se soignent à leur domicile. Le Maroc compte agir de la même manière si jamais ce virus s'y propage. Voici comment et pourquoi, nous explique Mohamed Lyoubi, directeur de l'épidémiologie au ministère de la Santé.

aA

Les personnes soupçonnées au Maroc d'avoir été contaminées par le Covid-19 sont au nombre de 27 à l’heure où nous mettons en ligne. Hier, lundi 2 mars, un premier cas avéré a été admis à l'hôpital Moulay Youssef de Casablanca.

 

Mohammed Lyoubi, directeur de l’épidémiologie au ministère de la Santé, a précisé lors d’une conférence de presse, jeudi 27 février à Rabat, la procédure mise en place par son département.

 

"Nous avons libéré dans les 83 hôpitaux du Maroc des salles où l’on installe les porteurs présumés {de ce coronavirus}. On se comporte avec eux comme s’ils étaient atteints du coronavirus SARS-CoV-2. Nous les isolons dans ces salles, leur faisons passer le test de prélèvement naso-pharyngé et nous envoyons le prélèvement à l’un des laboratoires qui sont équipés pour effectuer ces tests: l’Institut national d’hygiène à Rabat et l’Institut Pasteur à Casablanca", explique ce responsable.

 

"Dans le cas où le test est positif, nous déployons le dispositif qui est prêt depuis les épidémies du SRAS et du Mers, et que nous n’avons simplement qu’à activer", précise Mohamed Lyoubi.

Vidéo. Coronavirus au Maroc: le ministère de la santé fait le point

 

Autre information, et non des moindres, qui a été livrée lors de cette conférence de presse: si jamais l’épidémie se propage au Maroc, les citoyens atteints seront appelés à rester chez eux.

 

Selon les dernières données scientifiques, il s’est avéré que 80% des cas porteurs du coronavirus dans le monde guérissent spontanément. "Si jamais nous sommes un jour dans une situation où le virus se propage au Maroc nous allons suivre l’exemple de la Chine et exhorter les personnes atteintes à rester chez elles jusqu’à ce qu’elles guérissent".

 

Pour rappel, le Covid-19 menace en premier lieu les personnes âgées ou fragiles, ou encore celles souffrants d’insuffisance cardiaque ou d’insuffisances respiratoires. Les personnes souffrant d'un cancer ou immunodéprimées sont également concernées.