Le360 Actualités Maroc

ع
Cover - vidéo - Baisse - Prix -Carburant - Casablanca

Le prix des carburants à la pompe a baissé d'environ 1 dirham pour le litre d'essence et de 60 centimes pour le litre de diesel, lundi 1er août 2022.

© Copyright : le360

Baisse du prix des carburants: à Casablanca, les automobilistes restent sur leur faim

Par Amine Lamkhaida et Said Bouchrit le 01/08/2022 à 19h32

Plusieurs distributeurs ont emboîté le pas à Afriquia, ce lundi 1er août 2022 en baissant, à leur tour, le prix des carburants à la pompe. Une baisse jugée encore insuffisante pour les Casablancais qui espèrent toujours un retour aux tarifs d'avant-crise.

aA

Le prix des carburants a été revu à la baisse samedi 30 juillet 2022 dans les différentes stations du groupe Afriquia. Ce lundi 1er août la majorité des autres distributeurs ont eux aussi procédé à cette baisse, jugée bien trop légère par les usagers.

 

En effet, interrogés par Le360, des habitants de Casablanca ont qualifié d'insuffisante cette nouvelle baisse des prix à la pompe, qui s’est située aux alentours de 60 centimes pour le litre de diesel et de 1 dirham pour celui de l’essence.   

Carburants: la décompensation, un choix salutaire, selon Nadia Fettah Alaoui 

 

«Ce n’est pas suffisant, les prix sont toujours élevés, il faudrait que les tarifs redeviennent comme avant. Dans la conjoncture actuelle, c’est plus adéquat que les prix oscillent entre 13,5 et 14 dirhams le litre», témoigne un usager de la route rencontré ce matin.

 

Même son de cloche du côté d’un autre automobiliste qui lui émet le vœu que le prix du diesel puisse à nouveau redescendre à 10 dirhams le litre. «Depuis que les prix du carburant ont commencé à augmenter, je dépense près de 70 dirhams de plus par jour pour mes déplacements. C’est un coup dur pour mon pouvoir d’achat. J’espère que les prix descendront encore pour atteindre les 10 dirhams», espère-t-il.  

 

Dans le détail, le prix du litre de diesel affiché ce matin à Casablanca dans les stations-service qui ont déjà appliqué la baisse est de 14,89 dirhams chez Afriquia, 14,82 chez Petrom et de 15,04 dirhams du côté de Shell et TotalEnergies. 

Carburant: Mustapha Baitas explique les raisons de la stagnation des prix malgré la baisse des cours à l’international

 

Le litre d’essence se vend, quant à lui à, 15,43 dirhams dans les stations Afriquia, 15,42 chez Petrom et à 15,62 dirhams chez Shell et TotalEnergies. Les prix dans les stations-service des autres villes du Royaume sont encore plus élevés à cause du coût du transport. 

 

A noter que les stations Winxo n’ont toujours pas baissé leur tarifs qui restent ainsi à 15,65 pour le litre du diesel et à 16,75 dirhams pour le litre d’essence.