Le360 Actualités Maroc

ع
cover - vidéo - carburant - automobilistes - Casablanca

Un automobilite interrogé par Le360, samedi 1er octobre 2022.

© Copyright : Anas Zaidaoui / Le360

Carburants: pour les Casablancais, les prix demeurent «trop élevés» malgré la baisse de ce samedi 1er octobre 2022

Vidéo

Par Amine Lamkhaida et Anas Zaidaoui le 01/10/2022 à 15h42

Le prix des carburants à la pompe a reculé, ce samedi 1er octobre 2022, pour se situer aux alentours de 14 dirhams le litre. Un niveau jugé toujours «trop élevé» pour les Casablancais qui continuent d’espérer un retour aux tarifs d’avant crise.

aA

Interrogés par Le360, plusieurs habitants de Casablanca ont jugé «insuffisante» la dernière baisse du prix des carburants qui s’est située aux alentours de 1 dirham pour le litre du diesel et 70 centimes pour celui de l’essence.  

 

«Le prix du carburant était trop élevé ces derniers mois, mais la dernière baisse n’est pas significative pour autant. On aimerait bien qu’il coûte à nouveau entre 8 et 10 dirhams, surtout quand on sait qu’il coûte moins cher dans d’autres pays», indique un usager de la route, rencontré ce matin.

 

 

 

«Je dépense près de 40 dirhams chaque jour pour mes déplacements en ville, pour partir au travail seulement. C’est beaucoup. Un prix correct, et à la portée de tout le monde, ne devrait pas dépasser 10 dirhams», témoigne de son côté, un motocycliste. 

 

Si des citoyens espèrent toujours un retour au niveau des tarifs d’avant crise, d’autres sont moins optimistes et pensent désormais que le prix des carburants continuera à se situer aux alentours de 14 dirhams le litre, à cause de l’inflation. 

Carburants et forte concentration du marché: le Conseil de la concurrence appelle à revoir d'«urgence» la réglementation 

 

«Même si le prix des carburants varie depuis des mois, pour augmenter ou baisser de 1 dirham ou 50 centimes, on constate qu’il se situe toujours aux alentours de 14 dirhams, c’est devenu la norme. Je pense qu’on ne verra plus affichés les 8 et 9 dirhams d’avant parce qu’on fait face à de l’inflation», estime un autre automobiliste. 

 

Et d’ajouter: «Malheureusement, ce niveau des prix n’est pas à la portée de tous les citoyens, parce que les revenus n’augmentent pas, il n’y a que les cours du pétrole qui évoluent».

 

Dans le détail, le prix du diesel, affiché ce matin à Casablanca, est de 13,92 dirhams chez Afriquia et de 13,98 chez Winxo. Celui de l’essence a atteint, quant à lui, respectivement 13,06 dirhams et 14,05 dirhams chez les deux opérateurs.

Baisse du prix des carburants: voici les tarifs affichés à Casablanca ce samedi 1er octobre 

 

A cause de la gestion des stocks, les autres distributeurs n’ont pas encore baissé leurs prix, mais ne devraient pas tarder à le faire. A noter également que le prix des carburants dans les stations-service des autres villes du Royaume est encore plus élevé, à cause du coût du transport.  

 

Cette nouvelle baisse des prix à la pompe fait suite au recul des cours du pétrole sur le marché international depuis quelques semaines. Ce samedi 1er octobre, le baril de Brent de la mer du Nord s’est échangé à 85,56 dollars et le baril du West Texas Intermediate (WTI) américain à 79,74 dollars.