Le360 Actualités Maroc

ع
Cadavre 5
© Copyright : DR

Casablanca: le remords pousse l’auteur d’un crime macabre à reconnaître l’assassinat de sa copine

Par Mohamed Deychillaoui le 12/10/2021 à 22h51 (mise à jour le 13/10/2021 à 05h28)

Kiosque360. L’énigme de la disparition depuis plusieurs jours d’une jeune fille à Casablanca a été enfin résolue. Elle a été retrouvée morte et jetée dans un puits au quartier Lahraouine après que son meurtrier, et ex-petit ami, s'est rendu à la police et a reconnu son crime.

aA

D’après des informations rapportées par le quotidien Assabah dans son édition du mercredi 13 octobre, un trentenaire s’est rendu lundi dernier au commissariat de police de Moulay Rchid à Casablanca pour lever le voile sur la disparition d’une jeune fille, la vingtaine d’années, qui faisait l’objet d’un avis de disparition et de recherche de la part de sa famille depuis quelque 15 jours.

Le jeune homme a indiqué devant des éléments de la police judiciaire que c’est dans un dépôt de pièces détachées et autres objets usagés appartenant à son père qu’il a tué la jeune fille. Il a également précisé qu’il a jeté le cadavre au fond d’un puits sis dans ledit dépôt.

 

La police judiciaire a donc immédiatement averti le parquet général et la protection civile qui ont convergé vers le lieu où se trouve le cadavre, et dès leur entrée dans le dépôt indiqué, sis au douar Kharbouche de Lahraouine, les odeurs pestilentielles leur ont confirmé le crime macabre, avant que les restes de la jeune fille ne soient transportés à la morgue pour autopsie. C’est sous un choc incommensurable que la famille de la victime a accueilli la nouvelleaprès avoir été immédiatement informée par la police de la découverte du cadavre.

 

Selon les sources d’Assabah, c’est le profond remords et l’état psychique dévasté du meurtrier qui l’ont poussé à se rendre pour élucider une affaire qui a tenu en haleine, pendant plus de deux semaines, la famille et les proches de la victime. Ces derniers étaient même allés jusqu’au parking de l’aéroport Mohammed V, croyant que leur fille a pris un vol vers l’étranger sans les informer. Finalement la voiture de la jeune fille a été retrouvée dans une ruelle du quartier Moulay Rchid.

Enfin, selon Assabah, le meurtrier avait des relations avec la jeune fille, Cette dernière l’incitait inlassablement à l’épouser. Ce qu’il a toujours refusé. Le jour du drame, ils se sont donné rendez-vous, avant d’aller au dépôt. Une dispute a éclaté entre eux. Et elle sera la dernière, puisque le jeune homme a mortellement étranglé sa «copine», avant de jeter son corps au fond d’un puits.