Casablanca: tirs de sommation à l'encontre d'un groupe d'individus ayant entravé l'arrestation d'un suspect | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Direction-générale-de-la-sûreté-nationale-(DGSN)

Le siège de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

© Copyright : DR

Casablanca: tirs de sommation à l'encontre d'un groupe d'individus ayant entravé l'arrestation d'un suspect

Par Le360 (avec MAP) le 29/05/2019 à 09h22 (mise à jour le 29/05/2019 à 12h35)

Les éléments de la PJ du district Moulay Rachid ont été contraints, mardi, de tirer trois balles de sommation pour repousser le danger émanant d’un groupe d'individus ayant entravé l'arrestation d’une personne impliquée dans une affaire de vol et de dissimulation de butin.

aA

Les éléments de la police judiciaire avaient arrêté un individu impliqué dans le vol d’une moto, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que, lors de l'enquête préliminaire, le mis en cause a révélé l’identité de la personne soupçonnée de dissimuler la moto objet du vol.

 

Ainsi, les éléments de police se sont déplacés à son domicile, situé au quartier Al Wahda dans la zone de Deroua aux environs de Casablanca, pour l’arrêter, et ce dans le cadre de l’enquête judiciaire diligentée par le parquet.

 

Lors de cette intervention, nombre de ses connaissances ont jeté des pierres sur les éléments de la police et entravé les procédures d'arrestation et de saisie, ce qui a permis au prévenu de prendre la fuite, poursuit le communiqué, notant que les éléments de police ont été contraints de tirer trois balles de sommation dans l'air pour repousser cette agression.

 

De même, lors de cette opération, une quantité de drogues (2kg de chira) a été découverte au domicile du prévenu, fait savoir la même source.

 

La police judiciaire poursuit ses recherches et investigations, dans cette affaire sous la supervision du parquet, en vue d'interpeller le mis en cause, dont l'identité a été determinée, ainsi que les autres personnes ayant jeté des pierres sur les éléments de police et essayé d'entraver leur intervention, conclut le communiqué.