Le360 Actualités Maroc

ع
Brahim Saadoun

Brahim Saadoun, condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk, a été libéré.

© Copyright : DR

Condamné à mort par la République populaire de Donetsk, le Marocain Brahim Saadoun a été libéré

Par Hajar Kharroubi le 21/09/2022 à 19h41

Grâce à la médiation de l’Arabie saoudite, le Marocain Brahim Saadoun, condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk pour avoir combattu dans l’armée ukrainienne, a été libéré. Il a été transféré en Arabie saoudite, dans le cadre d’un échange entre Moscou et l’Ukraine.

aA

Dix prisonniers de guerre de plusieurs pays, dont Brahim Saadoun, ont été transférés de Russie en Arabie saoudite, dans le cadre d'un échange entre Moscou et l'Ukraine, a annoncé, ce mercredi 21 septembre 2022, le ministère saoudien des Affaires étrangères.

 

Selon un communiqué de ce ministère, les dix prisonniers de guerre, notamment de Suède, du Maroc et de Croatie, sont arrivés en Arabie saoudite en provenance de Russie. Cet échange a été favorisé par les efforts du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui continue d'entreprendre des initiatives humanitaires dans le cadre de la crise russo-ukrainienne, a-t-on précisé.

Les peines alternatives et l’affaire Brahim Saadoun, au centre de l’Assemblée générale du CNDH

 

Pour rappel, Brahim Saadoun a été condamné à la peine de mort, le 9 juin 2022, à Donetsk. «La Cour suprême de la République populaire de Donetsk a condamné à mort les Britanniques Aiden Aslin et Shaun Pinner et le Marocain Brahim Saadoun, accusés d'avoir participé aux combats comme mercenaires», avait indiqué l'agence de presse officielle russe TASS.

 

Après un cursus primaire à Agadir, il avait poursuivi sa scolarité à Casablanca. Baccalauréat en poche en 2018, l’étudiant avait alors décidé de poursuivre ses études dans un premier temps en Russie, avant que ses recherches ne le mènent de l’autre côté de la frontière.