Le360 Actualités Maroc

ع
Denrées périmées
© Copyright : DR

Consommation: plus de 5 tonnes de denrées périmées saisies lors des deux premiers jours du ramadan

Par Maya Zidoune le 28/04/2020 à 19h27

Kiosque360. La commission interministérielle chargée du suivi de l'approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité a saisi et détruit, en deux jours seulement, plus de 5 tonnes de marchandises impropres à la consommation.

aA
Le communiqué est relayé par le quotidien Al Massae qui, dans sa livraison du mercredi 28 avril, rapporte que la commission interministérielle chargée du suivi de l'approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité a saisi et détruit, en deux jours seulement, plus de 5 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non-conformes aux normes requises.
 
Les interventions des commissions mixtes provinciales et locales, menées durant les deux premiers jours du mois de Ramadan, ont ainsi conduit à la constatation de 36 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires.
 
Ces interventions ont concerné environ 1.800 points de production, de stockage et de vente en gros et au détail, a indiqué lundi le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l'Économie, des finances et de la réforme de l'administration dans un communiqué publié à l'issue de la réunion de la commission interministérielle précitée.
 
Les infractions concernent notamment 23 défauts d’affichage des prix, précise la même source qui ajoute que les mesures règlementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.
 
La commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions pour suivre l’évolution de la situation des marchés, le niveau de l’approvisionnement et des prix et le bilan des interventions des commissions de contrôle pour faire face à tout type de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix. 
 
Rappelons que les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle, menées durant la période allant du 1er au 22 avril 2020, ont conduit à la constatation de 417 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires.
 
Ces interventions ont concerné 30.000 points de vente en gros et au détail et des entrepôts de stockage. Les infractions sont ventilées en 308 pour défaut d'affichage des prix, 64 pour non-présentation de factures, 24 pour hausses illicites de prix réglementés et 9 pour non-respect des normes de qualité et d'hygiène, en plus de diverses autres infractions. Il a ainsi été procédé à la saisie et à la destruction d'environ 166 tonnes de marchandises impropres à la consommation.