COP22: la princesse lalla Hasnaa préside la cérémonie d'ouverture de la Journée de l'Education | www.le360.ma

ع
lalla hasnaa
© Copyright : Lalla hasnaa

COP22: la princesse lalla Hasnaa préside la cérémonie d'ouverture de la Journée de l'Education

Par Le360 (avec MAP) le 14/11/2016 à 18h57 (mise à jour le 14/11/2016 à 19h29)

La princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, lundi à Marrakech, la cérémonie d’ouverture de la Journée de l’Education, organisée dans le cadre de la COP22.

aA

La princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, ce lundi 14 novembre à Marrakech, la cérémonie d’ouverture de la Journée de l’Education, organisée dans le cadre de la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22).

 

"L’article 12 de l’Accord de Paris réaffirme l’importance cruciale que revêtent l’éducation, la formation et la sensibilisation dans la lutte contre le changement climatique", a indiqué la princesse qui prononçait une allocution lors cette session de haut niveau, tenue sous le thème: «L’Education au développement durable - un facteur clé pour développer l'action en faveur du climat».

 

«Il nous appartiendra donc, ici à Marrakech, de mutualiser les efforts pour développer et améliorer l’éducation environnementale, notamment dans les domaines en lien avec le climat », a souligné la princesse Lalla Hasnaa, notant qu’au Maroc, la Charte nationale de l’Environnement et du développement durable, voulue par le roi Mohammed VI, stipule que la culture de la protection de l’environnement doit être une partie intégrante des cursus d’enseignement et de formation supérieure et professionnelle.

 

A cette occasion, la princesse a rappelé que «la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a conclu un partenariat avec le ministère de l’Education nationale pour développer la conscientisation environnementale des citoyens de demain».

 

En parallèle, la Fondation «a lancé des programmes de sensibilisation destinés aux adultes», a poursuivi la princesse Lalla Hasnaa, citant à titre d’exemple le programme «Qualit’Air», initié par la Fondation et qui permet aux entreprises de réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités ou de les compenser par l’équipement en énergies renouvelables des écoles rurales ou la plantation d’arbres.

 

«Avec le soutien de ses partenaires internationaux (UNESCO, ISESCO, PNUE, FAO, UICN), la Fondation est associée à la présentation des «Plans Climat» des douze régions du Maroc», a relevé la princesse, faisant observer que chacun de ces plans comporte un volet dédié à l’éducation et à la formation, devant en faciliter la mise en œuvre.

 

Les élus locaux sont ainsi appelés à appréhender les enjeux spécifiques de leurs régions et à entreprendre toutes les mesures nécessaires pour gagner ce pari, a souligné la princesse Lalla Hasnaa.

 

Cette cérémonie a été marquée par l’appel des jeunes reporters sous le thème: "Nous sommes à la COP 22, nous agissons pour le climat", et le lancement des lignes directrices sur l’autonomisation du climat "Accélérer les solutions par l'éducation, la formation et la sensibilisation du public".

 

Par la même occasion, la secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Patricia Espinosa, et la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, ont remis à la princesse Lalla Hasnaa le premier rapport mondial de suivi de l’éducation (GEM-Planet Report 2016).

 

Au terme de cette cérémonie, Lalla Hasnaa a visité le stand de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, dans la zone bleue de la COP 22, avant de poser pour une photo-souvenir avec des jeunes reporters.

 

La cérémonie d’ouverture de la Journée de l’Education s’est déroulée en présence du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar Benabdallah.