Le360 Actualités Maroc

ع
Vaccin - Covid-19 - AstraZeneca - Covishield - Vaccination

Un flacon contenant une dose injectable du Covishield, le vaccin anti-Covid-19 développé par le laboratoire britannico-suédois AstraZeneca.

© Copyright : Saad Zouhri / Le360

Coronavirus au Maroc: 14 décès en 24H, 774 nouvelles contaminations et 308.398 personnes vaccinées (Document)

Par Mehdi Heurteloup le 03/02/2021 à 18h07 (mise à jour le 04/02/2021 à 15h10)

774 nouveaux cas de contamination, 14 décès et 933 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, du 2 au 3 février 2021. Les cas actifs s'élèvent donc à 473.047. Voici le bilan de la propagation du Covid-19 au Maroc et à l'étranger, avec des infographies sur l'évolution de la pandémie.

aA

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://m.le360.ma/covidmaroc.

 

Bilan covid 03/02
© Copyright : DR

 

 

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le bilan pour les 24 dernières heures fait état de 275 nouveaux cas de contamination et 2 décès. A ce jour, l’Algérie comptabilise 108.216 cas infectés par le coronavirus, dont 2.899 décès.

 

En Tunisie, 1.367 nouveaux cas de contamination, 91 décès et 2.844 guérisons ont été enregistrés sur les dernières 24 heures. Le pays totalise 211.412 cas de contamination, dont 6.893 décès et 165.067 guérisons depuis mars 2020.

 

En Mauritanie, 27 nouveaux cas de contamination, 1 décès et 61 guérisons ont été enregistrés dans les dernières 24 heures. Le pays comptabilise 16.689 cas de contamination au Covid-19, dont 15.799 guérisons et 423 décès.

 

Covid-19: dans un mois, le Maroc comptera 1,25 million de personnes vaccinées

 

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2.253.813 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11H00 GMT.

 

Plus de 103.827.020 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 63.195.000 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

 

Sur la journée de mardi, 15.406 nouveaux décès et 490.708 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

 

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3.673 nouveaux morts, le Royaume-Uni (1.449) et le Brésil (1.210).

 

Fraude au vaccin anti-Covid-19: le président du conseil préfectoral de Skhirat-Témara impliqué, son parti le suspend 

 

Les États-Unis est le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas d'infection, avec 446.901 décès pour 26.435.696 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

 

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 226.309 morts et 9.283.418 cas, le Mexique avec 159.533 morts (1.874.092 cas), l'Inde avec 154.596 morts (10.777.284 cas), et le Royaume-Uni avec 108.013 morts (3.852.623 cas).

 

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 183 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Slovénie (170), le Royaume-Uni (159), la République tchèque (156) et l'Italie (148).

 

L'Europe totalisait mercredi à 11H00 GMT 751.095 décès pour 33.794.433 cas, l'Amérique latine et les Caraïbes 602.222 décès (19.085.319 cas), les Etats-Unis et le Canada 467.114 décès (27.222.113 cas), l'Asie 241.939 décès (15.302.625 cas), le Moyen-Orient 98.134 décès (4.792.618 cas), l'Afrique 92.364 décès (3.598.193 cas), et l'Océanie 945 décès (31.723 cas).

 

Covid-19: le vaccin d'AstraZeneca réduit la transmission du virus dès la première dose, selon une étude

 

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées.

 

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.

 

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d'augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.