Le360 Actualités Maroc

ع
Marjane Hay Riad-Rabat

L'hypermarché Marjane du quartier Hay Riad, à Rabat.

© Copyright : DR

Coronavirus: aucun cas de contamination à Marjane Hay Riad de Rabat

Par Mohamed Chakir Alaoui le 26/04/2020 à 15h29 (mise à jour le 26/04/2020 à 16h08)

De fausses informations sur la contamination par le Covid-19 de dizaines de salariés de l'hypermarché Marjane Hay Riad à Rabat circulent sur les réseaux sociaux. Interrogé par Le360, un responsable de cette enseigne dément formellement ces fausses informations et apporte des précisions.

aA

Les fake news se propagent plus vite que le nouveau coronavirus. L’ambiance anxiogène et le confinement aident à leur diffusion. La dernière infox en date, et qui connaît un grand essor sur WhatsApp, est liée à la contamination de plusieurs dizaines de salariés dans l’hypermarché Marjane Hay Riad de Rabat.

 

«C’est faux!», dément catégoriquement un responsable de cette enseigne.

 

Comment est née cette fake news?

 

Avec l’apparition de foyers de contamination en milieu professionnel, des opérations de dépistages ont été menées par les autorités sanitaires au sein de plusieurs entreprises.

 

Les grandes surfaces alimentaires faisant l’objet d’une surveillance particulière ont été naturellement concernées par les tests. Et c’est ainsi que l’hypermarché de l’enseigne Marjane à Hay Riad a fait l’objet de tests de dépistage du Covid-19, le jeudi 23 avril 2020, auprès de ses salariés.

 

«Les conclusions de ces tests ont fait état de résultats tous négatifs sur l’effectif {des employés} testés», précise notre source. 

Coronavirus: la capacité du dépistage du Covid-19 au Maroc a été portée à plus de 2.000 tests par jour 

 

Pourtant cette opération de dépistage, somme toute naturelle, a alimenté des spéculations qui ont vite pris la tournure de rumeurs, avant de se consolider en fausses informations et d'être partagées sur les réseaux sociaux.

 

Mener une opération de tests à titre préventif ne signifie pas soupçonner et encore moins reconnaître des cas de contamination avérés. Cette action entre dans une politique de prévention menée par les pouvoirs publics, afin d’enrayer la propagation du virus.

 

Surexposées en cette période de crise, les grandes surfaces ont la mission d’approvisionner les citoyens dans des conditions de sécurité optimale.

 

Elles doivent garantir la sécurité sanitaire des salariés et celle des clients. Le responsable à Marjane précise que des efforts considérables ont été consentis pour préserver la santé des salariés et des clients.

 

Il cite, à titre d’exemple, «la désinfection régulière des magasins, des moyens de transport, la mise sous emballage de tous les produits vendus et la prise de température régulière de toutes les équipes».