Coronavirus et fake news: interpellation de Mi Naima, youtubeuse, pour avoir diffusé de fausses informations | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Mi Naima

"Mi Naima", Youtubeuse marocaine.

© Copyright : DR

Coronavirus et fake news: interpellation de Mi Naima, youtubeuse, pour avoir diffusé de fausses informations

Par Lamiae Belhaj Soulami le 19/03/2020 à 11h22

A Fès, la police a arrêté, hier, mercredi 18 mars, Mi Naima, qui a fait scandale sur la toile après avoir publié une vidéo dans laquelle elle avait décrété que le coronavirus ne sévissait pas au Maroc. Plusieurs signalement numériques avaient été enregistrés sur sa chaîne Youtube.

aA

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), l'administratrice d'un compte sur le réseau social YouTube, sous le pseudonyme de "Mi Naima", a été placée en détention provisoire, alors que des recherches judiciaires, ordonnées par le parquet de Casablanca, se poursuivent, afin de déterminer les circonstances de la publication d'une vidéo sur cette chaîne YouTube, qui comptablise près de 500.000 abonnés.

 

Dans cette vidéo, une femme, qui se présente sous le pseudonyme de "Mi Naima" avait décrété que l'épidémie de coronavirus n'existait pas au Maroc.

 

Cette Youtubeuse, âgée de 48 ans, s’était attirée les foudres des internautes sur le web après la publication de cette vidéo, d'une durée de près de 28 minutes, où elle assurait que le virus était inexistant dans le pays, et où elle appelait les Marocain(e)s à continuer leur vie normalement, sans prêter attention aux recommandations des autorités publiques et sanitaires. 

 

 



Ces propos lui ont valu, en plus de la colère et de commentaires assassins de la part de centaines d'internautes, des signalements numériques auprès des administrateurs du réseau social, déposés par des internautes ulcérés, ce qui a abouti à son arrestation.

Coronavirus et fake news: un individu arrêté à Benslimane, un autre recherché à Témara



Rappelons que le ministère de l’Intérieur appelle l'ensemble de la population à la nécessité de faire preuve de vigilance devant la diffusion d’informations mensongères concernant le nouveau coronavirus, via les réseaux sociaux.