Coronavirus: Le ministère de l'intérieur ordonne la fermeture des cafés et restaurants au Maroc | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cafés
© Copyright : DR

Coronavirus: Le ministère de l'intérieur ordonne la fermeture des cafés et restaurants au Maroc

Par Khalil Ibrahimi le 16/03/2020 à 10h41 (mise à jour le 16/03/2020 à 11h17)

Le ministère de l'intérieur vient d'ordonner ce lundi 16 mars la fermeture à partir de 18h de tous les cafés, restaurants, salles de fêtes, cinéma, théâtres, salles de sport, de jeu et terrains de proximité jusqu'a nouvel ordre. Ces mesures visent à enrayer la propagation du Coronavirus.

aA

Le ministère de l'intérieur vient d'ordonner ce lundi 16 mars la fermeture à partir de 18h de tous les cafés, restaurants, salles de fêtes, cinéma, théâtres, salles de sport, de jeu et terrains de proximité jusqu'a nouvel ordre. Ces mesures visent à enrayer  la propagation du Coronavirus.

 

Cette décision ne concerne pas les souks, les commerces et les locaux de vente de produits et matières de première nécessité, ainsi que les restaurants qui livrent à domicile, ajoute le communiqué du ministère de l’Intérieur. 

 

 

Le ministère de l’Intérieur souligne la nécessité de garantir l'approvisionnement continu et régulier des marchés nationaux en produits de base et de ne pas affecter les circuits de distribution, ainsi que la priorité de garantir une offre suffisante de ces produits dans les différents points de vente et l'ensemble des marchés du Royaume.

 

Le ministère de l’Intérieur invite l’ensemble des citoyens à adhérer aux orientations et mesures prises pour faire face à cette situation exceptionnelle. Le ministère de l’Intérieur en appelle aussi au sens de responsabilité et au civisme des Marocains pour endiguer la propagation du virus.

 

Le ministère de l’Intérieur demande aux citoyens d’éviter de se rendre sur les lieux de grands rassemblements et de respecter les normes générales de prévention et de sécurité sanitaire préconisées par les autorités compétentes, conclut le communiqué. 

 

Pour rappel, le Maroc a pris de nombreuses mesures drastiques pour enrayer la propagation du coronavirus. Après avoir interdit les liaisons aériennes à destination et en provenance des pays les plus touchés par le coronavirus, le Maroc a décidé, dimanche 15 mars,  de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, tous les vols internationaux. Le Maroc a ainsi fermé ainsi ses frontières au trafic aérien international de passagers.



Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a également annoncé, mercredi 11 mars, l’annulation de l'ensemble des moussems religieux, quelle que soit l’ampleur de leurs rassemblements.

 

Le 13 mars, le gouvernement a annoncé que les cours seront suspendus à partir du lundi 16 mars, jusqu’à nouvel ordre, dans l’ensemble des crèches, des établissements d’enseignement, de formation professionnelle et des universités, en vue d’endiguer la pandémie.
 



Et le ministère de l’Intérieur a interdit, jusqu’à nouvel ordre, tous les rassemblements publics auxquels prennent part plus de 50 personnes. Les cinémas, musées, salles de spectacle ont été fermés. Les grands festivals de musique, tels que Mawazine et Timitar, annulés. Et le roi Mohammed VI a ordonné au gouvernement de procéder à la création immédiate d’un fonds, doté de 10 milliards de dirhams, dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus.