Le360 Actualités Maroc

ع
PasteurCover
© Copyright : DR

Coronavirus: les explications du gouvernement sur les 100.000 kits de dépistage

Par Mohamed Chakir Alaoui le 01/04/2020 à 15h06 (mise à jour le 01/04/2020 à 21h34)

Le gouvernement a tenu à préciser ce mercredi que l'achat des 100.000 kits de dépistage sur lesquels il s'est engagé se fera graduellement. Les achats seront ainsi effectués "au fur et à mesure de l'évaluation de la pandémie au Maroc". Voici comment.

aA

C'est un engagement ferme pris par le gouvernement, qui a brouillé un peu les cartes. Il s'agit de l'effort substantiel consenti au profit du secteur de la Santé, avec l’allocation de 2 milliards de dirhams pour le renforcement du dispositif médical, dans le cadre du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus.

 

Publié le 27 mars, un communiqué du ministère des Finances précisait en effet que ce montant allait servir essentiellement à "l’achat d’équipement médical et hospitalier (1.000 lits de réanimation, 550 respirateurs, 100.000 kits de prélèvements, 100.000 kits testeurs, équipement de radiologie et imagerie…)". L’achat de médicaments est, de plus, prévu (produits pharmaceutiques et consommables médicaux, réactifs, gaz médicaux…) et le renforcement des moyens de fonctionnement du ministère de la Santé (indemnités au personnel soignant, désinfection et nettoyage, carburant…). 

 

Depuis, c'est l'emballement. Renseignement pris, il n'a jamais été question d'acheter les 100.000 kits de prélèvements et les 100.000 kits testeurs en un seul lot.

Coronavirus. Fonds spécial: voici à quoi ont servi les 2 milliards de dirhams dépensés à ce jour

 

"Ces 100.000 kits ne seront pas achetés et stockés en un bloc dans les dépôts du ministère de la Santé. Nous allons en importer de l'étranger par étapes", a souligné cette source autorisée en critiquant les interprétations erronées véhiculées concernant ce chiffre de 100.000 kits.

 

"Il n'y a aucun pays qui peut vous vendre une aussi grande quantité de tests de dépistages en une seule fois. Le Maroc va procéder, par exemple, à l'achat progressif de 10.000 kits de dépistage", clarifie notre source.

 

Ces clarifications interviennent au lendemain d'une déclaration, faite hier, mardi 31 mars 2020, par Mohamed Lyoubi, directeur du département de l'épidémiologie au ministère de la Santé, démentant les informations selon lesquelles la tutelle a déjà acquis 100.000 kits de dépistage en provenance de Corée du Sud.

 

"Ce sont des spéculations", a tranché Mohamed El Youbi. Le Maroc se procure effectivement des kits de dépistage de plusieurs pays, mais le nombre de 100.000 kits avancé par une certaine presse relève de la spéculation, a-t-il insisté, après la conférence de presse quotidienne donnée par le ministère de la Santé pour faire le point sur la situation épidémiologique au Maroc. Il aurait simplement fallu préciser que la décision politique de l'achat des 100.000 kits de dépistage était prise, et que cet achat se fera de façon progressive.