Covid-19. Allègement des restrictions sanitaires au Maroc après le ramadan | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cafés

Parmi les mesures d'allègement prévues après la fin du ramadan, la réouverture des cafés et restaurants, le soir, jusqu’à 23h00.

© Copyright : DR

Covid-19. Allègement des restrictions sanitaires au Maroc après le ramadan

Par Youssef Bellarbi le 03/05/2021 à 20h30

Sur la base du suivi quotidien de l’évolution de la pandémie du Covid-19, le gouvernement s’achemine vers un allègement des mesures sanitaires adoptées. Ce sera après le ramadan. En prime, une réouverture des cafés et restaurants jusqu’à 23h00.

aA

C’est une source sûre qui l’affirme ce lundi 3 mai 2021. Partant de l’amélioration de la situation épidémiologique liée au Covid-19 et sur la base d’un suivi  quotidien de l’évolution de la pandémie au Maroc, le gouvernement s’achemine vers un allègement des restrictions sanitaires. Ce sera juste après la fin du mois sacré du ramadan.

 

Ainsi, les cafés et restaurants seront notamment autorisés à ouvrir leurs portes aux clients et ce, jusqu’à 23h00. "D’autres mesures d’allègement vont suivre. Elles restent tributaires de la situation sanitaire dans notre pays", affirment nos sources.

 

A préciser que 56 nouveaux cas de contamination, 4 décès et 209 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, du 2 au 3 mai 2021. Les cas encore actifs s'élèvent à 4.256 alors que 5.107.128 Marocains ont été vaccinés et 4.282.269 ont reçu la seconde dose.

Covid-19: le variant indien débarque au Maroc, ce qu'on sait des deux premiers cas

 

Cela étant, le variant indien vient d'entrer sur le sol marocain. Pour l’heure, deux cas ont été détectés à Casablanca, après un séquençage réalisé par le consortium marocain de laboratoires chargé d’analyser les différentes mutations du coronavirus SARS-CoV-2.

 

Qui sont les deux personnes positives au variant indien? "Il s’agit d’un Indien et d’un Marocain. Ils sont actuellement hospitalisés à l’hôpital Moulay Youssef et tous les cas-contacts, au nombre de 17, se sont avérés négatifs", affirmait, ce jour, Moulay Saïd Afif, membre du Comité national scientifique pour la vaccination, contacté par Le360.

 

Le ministère de la Santé a, ce même lundi, confirmé la présence des deux cas précités au Maroc.