Le360 Actualités Maroc

ع
Covid-19 - Hôpital de campagne - Coronavirus - Laâyoune

Un agent de santé en tenue de protection se tient à l'intérieur d'une des pièces médicalisées de l'hôpital de campagne de Laâyoune, dédié au traitement de cas de Covid-19 et opérationnel depuis le 15 octobre 2021.

© Copyright : Boukhari / MAP

Covid-19 au Maroc: fin de la vague de transmission communautaire liée au variant Delta

Par Nisrine Zaoui le 01/11/2021 à 13h26

Après 19 semaines, soit 133 jours, la vague Delta est clôturée et une période inter-vague commence au Maroc, selon le coordinateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé et de la Protection sociale, le Dr Mouad Merabet.

aA

Dans une publication sur LinkedIn, le coordinateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé et de la Protection sociale, le Dr Mouad Merabet, souligne que la vague de transmission communautaire, liée au variant Delta, se termine, ce qui ne veut pas dire, bien sûr, la fin de l'épidémie, puisque "le bruit de fond continuera", selon son expression. 

 

Cette vague de transmission communautaire a entraîné, pour le médecin, en 19 semaines 419.494 cas, dont 4.3% de Covid-19 grave et un nombre total de décès de 5.430, soit une létalité de 1,3%. A ce titre, le coordinateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé et de la Protection sociale indique que la létalité relative a été réduite par rapport à la première vague de transmission communautaire de 27,7%.

Covid-19: les vaccins protègent contre les formes sévères du Covid liées au variant Delta, selon une étude américaine

 

Cette baisse de létalité, somme toute relative, peut être expliquée par l’élargissement de la couverture vaccinale au Maroc. La population marocaine complètement vaccinée au départ de la vague était de 23%. Ce taux était de 26% deux semaines avant le pic des contaminations avant d’atteindre 28%, deux semaines avant le pic des décès.

 

Pour ce qui est de la période inter-vague précédente, le Dr Mouad Merabet indique qu’elle a été caractérisée par un nombre moyen de 300-400 cas par jour soit une incidence de moins de 7 cas par 100.000 habitants par semaine, un nombre de décès moyen quotidien de 5-6, un nombre moyen quotidien de Covid grave de 29-30 et un taux de positivité global de 4%.

 

Le coordinateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé et de la Protection sociale met donc en garde contre une recrudescence de cas puisque le risque de contamination durant cette période n'est pas nul.

 

Comme à l’accoutumée, le Dr Mouad Merabet lance un nouvel appel à tous à se faire vacciner au plus vite, afin de faire face à la progression rapide des nouveaux variants, et n'a pas manqué de rappeler les mesures d’hygiène et les gestes barrières à adopter pour limiter la transmission du virus, précisant qu'une "nouvelle vague est, malheureusement, très probable compte tenu de la situation épidémiologique en Europe".