Covid-19 au Maroc: vers une levée progressive des mesures de restriction sanitaires? | le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Couvre-feu
© Copyright : DR

Covid-19 au Maroc: vers une levée progressive des mesures de restriction sanitaires?

Par Khalil Rachdi le 13/09/2021 à 19h52

Kiosque360. Couvre-feu à 23h, autorisation des rassemblements, extension du pass sanitaire… Autant de mesures proposées par les autorités sanitaires pour la levée progressive des restrictions.

aA

Le Royaume se dirige-t-il vers une levée progressive des mesures de restriction sanitaires? C’est en tout ce que laisse entendre Al Ahdath Al Maghribia, dans sa livraison du 14 septembre. Selon les sources du quotidien, les autorités sanitaires, en coordination avec les autres départements concernés, finalisent leur plan relatif à une levée graduelle des mesures restrictives en vigueur, pour un retour progressif à la normale. 

 

A l’instar des Etats-Unis, de la France et d’autres pays, le Maroc s’apprête, lui aussi, à alléger ses restrictions sanitaires. Parmi les mesures attendues, la reprise de l’ensemble des activités économiques, ainsi que l’autorisation des rassemblements. Ce retour progressif à la normale est toutefois conditionné par l’extension du pass sanitaire, ainsi qu’une baisse continue des contaminations au Covid-19 et des cas graves. 

 

Toujours selon les sources d’Al Ahdath Al Maghribia, un accord relatif à l’extension du pass sanitaire a été conclu, pour accéder aux espaces publics. Progressive, l’application de cette mesure concerne, dans un premier temps, l’accès aux salles de sports, hammams, cafés, restaurants et grands centres commerciaux. Les universités, les écoles de formation professionnelle, les hôpitaux publics, les institutions sociales, les théâtres, les cinémas, ainsi que les moyens de transport public sont également concernés par cette première extension du pass sanitaire.  

 

D’après le quotidien, cette mesure est une étape primordiale pour encourager à la vaccination. Rappelons que l'objectif est d’atteindre 55% de personnes vaccinées d’ici fin septembre. A ce propos, et en marge de la levée progressive des mesures restrictives, les autorités sanitaires s’apprêtent à injecter une troisième dose de vaccin au personnel médical et aux personnes âgées, pour booster leur immunité contre le Covid-19. Les personnes présentant des comorbidités comme le diabète ou l’obésité sont également concernées. Pour rappel, le comité scientifique a donné son approbation à cette troisième dose. Le ministère de la Santé devrait, quant à lui, annoncer prochainement la date du début de la campagne.