Covid-19: ces foyers de contamination qui remettent tout en cause | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Coronavirus ambulance
© Copyright : DR

Covid-19: ces foyers de contamination qui remettent tout en cause

Par Khalil Ibrahimi le 24/04/2020 à 00h10

Kiosque360. Partout au Maroc, l’ébauche de nouveaux germes de contamination remet en cause les efforts déployés jusqu’alors pour stopper la transmission de l’épidémie.

aA

Dans son édition du vendredi 24 avril, le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia revient sur la répartition régionale des foyers de contamination du Covid-19. 

 

A Fès-Meknes, les forces de l’ordre ont barricadé la ville en installant des barrières métalliques, en bloquant l’accès aux rues et boulevards et en isolant les quartiers contaminés. L’apparition d’un foyer de contamination au niveau du centre commercial Borj Fès, où 47 cas ont été répertoriés, a incité les responsables de la direction territoriale de la mairie de la ville à circonscrire davantage leur périmètre de contrôle.

 

Plus au nord, dans les deux zones industrielles non loin de Tanger, l’apparition de deux clusters à Gzenaya et Aouama est à l’origine d’une dizaine de contamination et le nombre de porteurs atteint 46 cas. Face à la propagation rapide du virus sur son territoire, les autorités locales se sont mobilisées pour équiper des enseignes hôtelières étoilées afin qu'elles accueillent les patients atteints du Covid-19.

 

A quelques kilomètres de la perle du nord, les habitants de Larache appréhendent avec inquiétude les résultats des tests de dépistage des travailleurs dans une unité industrielle située dans le port de la ville. A noter que la société concernée emploie près de 2500 personnes. Sur place, les autorités se préparent à la diffusion massive de la pandémie en renforçant la capacité litière des cellules hospitalières de Larache et Kasr El Kabir de 120 lits. 

 

L’apparition récente d’une dizaine de foyers de contamination à Casablanca sous l’effet de la pression démographique place la mégalopole en tête de peloton. La métropole économique enregistre le plus fort taux de contamination du à la forte concentration de la population à l’échelle de la région en particulier les quartiers les plus fréquentés de la capitale économique. C’est le cas notamment de Ain Sebaâ, qui risque de se transformer à son tour en un nouveau foyer de l’épidémie suite à l’apparition d’un nouveau cas au niveau d’une unité industrielle.

 

La région Casablanca-Settat est talonnée par Marrakech-Safi qui comptabilise de plus en plus de cas. En témoigne les 166 cas confirmés tout récemment. Avec l’apparition de plusieurs foyers familiaux dans la ville ocre, à Essaouira ainsi que dans la province d’El Haouz, le bilan est amené à s’alourdir, présagent les autorités sanitaires.

 

A Ouarzazate, près de 120 cas ont été détectés au niveau du centre pénitentiaire de la ville. Les autorités redoublent d’efforts pour parvenir à contenir l’évolution du virus au reste de la population.

 

Dans la lutte contre le Covid-19, plusieurs défis restent donc à relever dans l’immédiat par les régions en vue de conforter la stratégie de gestion de l’épidémie adoptée à l'échelle nationale.