Le360 Actualités Maroc

ع
Routes Maroc Aïd
© Copyright : DR

Covid-19: de grandes inquiétudes après l’Aïd

Par Hassan Benadad le 02/08/2020 à 23h02

Kiosque360. Les pouvoirs publics craignent une hausse des cas de contamination au Covid-19 après le retour des voyageurs qui sont allés passer l’Aïd en famille. Des barrages ont été installés, dès samedi dernier, à l’entrée des villes pour contrôler le flux des retours.

aA

Les pouvoirs publics ne cachent pas leur inquiétude à la perspective du retour des familles qui ont passé l’Aïd dans des villes non concernées par l’interdiction d’accès, suite à la fermeture de plusieurs villes. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du lundi 3 août, que les autorités appréhendent l’apparition de nouveaux cas de contamination au Covid-19 dans des régions du Royaume qui étaient encore, la semaine dernière, épargnées par le virus. Car le déplacement anarchique des citoyens vers ces régions a rendu caduques toutes les mesures préventives appliquées jusqu’ici par les autorités publiques. 

 

D’ailleurs, cette crainte s’est confirmée le jour de l’Aïd Al-Adha, quand des éléments de la gendarmerie royale ont intercepté un camion transportant 34 individus, à l’entrée de Zaouïat Cheikh. Il s’est avéré, après contrôle, que ces individus revenaient de Tétouan après avoir vendu leur cheptel. Comme le chauffeur ne disposait pas d’autorisation exceptionnelle, tous les passagers ont été soumis à un test de dépistage dont le résultat a révélé que cinq d’entre eux étaient positifs au Covid-19. Les personnes infectées par le coronavirus ont été conduites à l’hôpital de Beni Mellal, tandis que les autres passagers ont été mis à l’isolement en attendant d’être soumis à un nouveau dépistage.

 

Le quotidien Assabah souligne que les services de la gendarmerie et de la police ont installé, depuis samedi, plusieurs barrages de contrôle à l’entrée des villes. Ainsi, les personnes qui avaient rejoint les villes interdites d’accès sans autorisation dérogatoire auront des difficultés à justifier les raisons de leur voyage. Il faut dire que nombreux sont ceux qui avaient rejoint les huit villes concernées avant la fermeture officielle annoncée par le communiqué du ministère de l’Intérieur. 

 

Selon des sources autorisées, les pouvoirs publics vont renforcer les mesures préventives après la hausse des cas testés positifs au cours des trois jours de fête, où le nombre des cas confirmés a atteint le nombre de 2.798, dont 1.063 pendant la seule journée de l'Aïd. Selon les mêmes sources, cette situation épidémique inquiétante va contraindre les pouvoirs publics à multiplier les mesures draconiennes et à restreindre les libertés, après le relâchement constaté au sein de la population suite au déconfinement.