Le360 Actualités Maroc

ع
Jica HCR

François Reybet-Degat, représentant du HCR au Maroc et Yokota Kenji, représentant résident adjoint de la JICA au Maroc.

© Copyright : DR

Covid-19. L’agence japonaise de coopération lance à Rabat un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés

Par Khalil Ibrahimi le 26/02/2021 à 18h59

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont concrétisé, ce vendredi 26 février 2021, à Rabat, la mise en place d’un projet d’un montant de 275.000 dollars visant à appuyer le programme de réponse du HCR à la crise du Covid-19 en faveur des réfugiés résidant au Maroc.

aA

Le projet HCR-JICA, qui sera mis en œuvre de mars à septembre 2021, permettra à la fois d’assister les réfugiés d’un point de vue médical, notamment dans le cadre de la prévention et de la sensibilisation au Covid-19, mais également de soutenir les porteurs de projets dont les activités génératrices de revenus ont été sévèrement affectées.

 

Selon un communiqué conjoint du HCR et de la JICA, la mise en œuvre de ce projet se fera en étroite collaboration avec les partenaires du HCR, que sont l’Association marocaine de la planification familiale (AMPF) pour le volet médical et l’Association marocaine d’appui à la promotion de la petite entreprise (AMAPPE) pour  l'autonomisation des réfugiés à travers l'auto-emploi.

 

Le communiqué conjoint précise qu’au 1e février 2021, plus de 14.000 personnes, reparties sur 75 localités au Maroc, sont enregistrées auprès du HCR, dont 8.300 réfugiés et 5.700 demandeurs d’asile. Suite à l'apparition de la pandémie en mars 2020, les besoins de protection de cette population vulnérable ont été exacerbés, impactant leur situation socio-économique, leur capacité à subvenir à leurs besoins de base, leur état psychique et leur santé mentale, souligne le communiqué.

 

Covid-19: le Japon accorde au Maroc un prêt de 200 millions de dollars sous forme d’appui budgétaire

 

Dès lors, le HCR a continué à opérer et a dû rapidement s'adapter à ce nouveau contexte, tout en respectant les directives et mesures entreprises par le gouvernement marocain, pour pouvoir continuer à répondre aux besoins croissants de protection et d'assistance de ces populations, continue la même source.

 

Parallèlement, la JICA a également poursuivi ses activités et projets pour soutenir le gouvernement du Maroc à lutter contre la pandémie, notamment à travers un prêt de soutien en réponse à la crise sanitaire, signé avec le Maroc en décembre 2020.