Covid-19: le ministère de la Santé aurait recommandé une prolongation du confinement de 15 jours | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Masques coronavirus
© Copyright : DR

Covid-19: le ministère de la Santé aurait recommandé une prolongation du confinement de 15 jours

Par Mohamed Younsi le 15/05/2020 à 18h57

Kiosque360. La levée du confinement au Maroc, prévue le 20 mai, pourrait être repoussée de quinze jours. C’est ce qu’auraient recommandé les experts du ministère de la Santé au gouvernement. Voici leurs arguments.

aA

Alors que les projecteurs sont braqués sur le Parlement à l’occasion de la tenue, lundi, de la séance commune des deux chambres, qui sera consacrée à la présentation par le chef du gouvernement du «développement de la gestion du confinement pour l'après 20 mai», des informations font savoir que le ministère de la Santé aurait recommandé une prolongation du confinement de quinze jours.

 

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghrebia, qui se penche sur le sujet dans son édition du week-end des 16 et 17 mai, le ministère de la Santé aurait émis des réserves quant à la levée du confinement le 20 mai, puisque la situation épidémiologique ne serait pas encore stabilisée dans le pays, surtout dans certaines régions où le nombre de contaminations était élevé ces derniers jours. D’après les sources du quotidien, le ministère de la Santé aurait estimé que la levée du confinement serait très risquée si l’indicateur de propagation du virus ne se situe pas entre 0 et 0.5. Actuellement, cet indice dit R0 varie entre 0.7, 1 et 1.5. Ce taux, rappelle le quotidien, avait atteint 2.3 lors de la découverte de foyers de contamination dans certaines régions.

 

Ainsi, pour lever le confinement, la matrice du ministère de la Santé se base sur la stabilité de la situation épidémiologique pendant un certain temps, la baisse des nouveaux cas de contamination et le recul de l’indicateur de propagation du virus. Après ces recommandations du ministère de la Santé, souligne le quotidien, la balle est maintenant dans le camp des ministères de l’Intérieur et de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, qui multiplient des réunions en vue de mettre au point un rapport qu’ils devaient présenter ce samedi au chef du gouvernement.

 

Enfin, le quotidien rappelle que 45 nouveaux cas d’infection ont été confirmés au Maroc durant les dernières vingt-quatre heures. Il s’agit du plus faible bilan enregistré depuis le 1er avril. Il porte à 6 652 le nombre total de cas de contaminations, a annoncé vendredi le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies, Mohamed Lyoubi.