Le360 Actualités Maroc

ع
Fabrication vaccin
© Copyright : DR

Covid-19: le premier vaccin made in Morocco pourrait être prêt en novembre prochain

Par Hassan Benadad le 15/07/2021 à 22h14

Kiosque360. Selon des sources du ministère de la Santé, la première livraison du vaccin anti-Covid-19 sera prête à la commercialisation début novembre 2021. Les préparatifs ont déjà commencé pour l'importation des matières premières et l'installation d'unités de fabrication et de remplissage.

aA

Juste après la cérémonie de lancement et de signature des conventions relatives à la fabrication du vaccin anti-Covid-19 au Maroc, qui a été présidée par le roi Mohammed VI, les préparatifs ont immédiatement commencé sur le site de fabrication. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du vendredi 16 juillet, que des cadres du ministère de la Santé se sont rendus, au cours de cette semaine, au siège de la société Sotherma pour s'enquérir de son opérationnalité à produire des vaccins "Made in Morroco". La société chinoise Sinopharm a, par ailleurs, transmis aux services concernés tous les documents relatifs à la fabrication du vaccin.

 

Du coup, le Maroc va immédiatement entamer la procédure d'importation des matières premières qui entrent dans la fabrication du vaccin anti-Covid-19. Des sources du ministère de la Santé indiquent que la première livraison du vaccin marocain sera prête à la commercialisation début du novembre après avoir été produite selon le protocole industriel adopté par la Chine. Il faut rappeler qu'au cours de la cérémonie précitée, un contrat a été conclu mettant à la disposition de l'Etat marocain les installations de remplissage aseptiques de la société Sotherma pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19, propriété de Sinopharm.

 

Le quotidien Al Akhbar rapporte que l'expert marocain en biotechnologie industrielle, Samir Machour, qui préside la société Samsung Biologics, a joué un grand rôle dans la livraison des premiers vaccins au Maroc. Il a aussi contribué au lancement de la fabrication du vaccin au Maroc grâce à ses compétences et à son vaste réseau relationnel au sein des directoires des sociétés multinationales spécialisées dans l'industrie pharmaceutique. Lors de son intervention devant le roi Mohammed VI le docteur Samir Machour a déclaré que ce projet constitue un pas essentiel qui permettra la création d'un pôle d'excellence au Maroc dans le domaine de l'industrie biopharmaceutique sur le continent africain.

 

La vision royale, poursuit-il, fera du Maroc le leader continental dans les cinq prochaines années dans le domaine de la recherche et de la fabrication des vaccins. Ce mégaprojet, précise Machour, qui sera réalisé en trois étapes, commencera par la mise en service d'unités de remplissage des flacons et des seringues. Une opération, souligne le même intervenant, qui sera concrétisée par une coopération technique entre Sinopharm et Sotherma sous la supervision et avec la participation du ministère de la Santé et celui des Affaires étrangères ainsi que d'autres départements. La troisième étape permettra l'installation d'un centre de fabrication des vaccins et de médicaments en partenariat avec la société Recipharm, cinquième producteur de médicaments dans le monde, conclut l'expert marocain.