Crash d’un avion de la RAM, il y a 25 ans, jour pour jour | www.le360.ma

ع
ATR Royal Air Maroc
© Copyright : DR

Crash d’un avion de la RAM, il y a 25 ans, jour pour jour

Par Ayoub Khattabi le 21/08/2019 à 17h15 (mise à jour le 21/08/2019 à 17h51)

Le 21 août 1994 vers 19h, un ATR 42-300 de la RAM s’était écrasé près du village d’Ameskroud, dix minutes après son décollage de l’Aéroport d’Agadir-Al Massira, faisant 44 morts.

aA

L'avion de la RAM avait à son bord, outre deux pilotes et deux PNC, 40 passagers issus de six nationalités: 20 Marocains, 8 Italiens, 5 Français, 4 Néerlandais, 2 Koweïtiens et un Américain.


Parmi les victimes se trouvaient l’un des fils du milliardaire Miloud Chaâbi ainsi que deux membres de la famille régnante au Koweït, Cheikh Ali al-Hamoud Al Jaber Al Sabah (frère de l’ancien ministre de la défense, Ahmed Al Hamoud Al Jaber Al Sabah) et son épouse. 

 

Vidéo. Istanbul: un avion de la RAM s’est heurté à un avion de Turkish Airlines

 

Le communiqué du ministère du Transport, diffusé suite au crash, avait souligné que l'accident de l'ATR-42 de la RAM était dû à la volonté délibérée du commandant de bord de mettre fin à ses jours, selon les premiers éléments de l'enquête, en se référant notamment à la transcription des enregistreurs de vol effectuée à Paris par le laboratoire officiel du bureau d'enquête accidents dépendant de l'administration de l'aviation civile française.

 

L'association des pilotes de ligne de la RAM avait contesté la thèse officielle, arguant que le pilote de l’ATR était expérimenté et qu’il venait de passer sa visite médicale où il paraissait équilibré, tandis que l'appareil ATR 42, lui, aurait connu plusieurs incidents.