Des assurances refusent de rembourser les frais des traitements du Covid-19 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Remboursement frais médicaux
© Copyright : DR

Des assurances refusent de rembourser les frais des traitements du Covid-19

Par Hassan Benadad le 20/11/2020 à 23h09

Kiosque360. Depuis l’apparition de la pandémie, les assurances refusent de rembourser les frais liés aux traitements et aux tests de dépistage. Pourtant, la Fédération des assurances ainsi que l’Agence de l’assurance maladie indiquent que ces soins devraient être pris en charge.

aA

Une compagnie d’assurance bien connue sur la place a refusé de rembourser les frais engagés pour les tests de dépistage de la Covid-19 à ses affiliés. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du samedi 21 novembre, que cette société a justifié son refus en arguant que ce risque n’est pas garanti par le contrat d’assurance. Pourtant, la Fédération marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance (FMSAR) avait indiqué que les dépenses liées au traitement et au dépistage de la Covid-19 étaient remboursables à condition que ces soins soient prescrits par un médecin.

 

Le communiqué de la FRMSAR avait rappelé que ces compagnies ne pouvaient pas refuser les dossiers relatifs à cette pandémie qui répondent aux conditions légales en vigueur à l’instar de tous les autres dossiers médicaux. Sauf que la société précitée, qui ne se considère pas concernée par ce communiqué, continue à rejeter les dossiers médicaux de ses affiliés. Ces derniers, qui se sont sentis délaissés, demandent à la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) d’intervenir pour mettre fin à ces abus.


Le quotidien Assabah rapporte que l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) avait, à son tour, publié un communiqué indiquant que les traitements et les tests covid-19 étaient couverts par les contrats d’assurance maladie. Ce faisant, ajoute l’ANAM, il faudrait que les dépenses engagées par les assurés soient remboursées par les compagnies d’assurance. Sauf que la société en question défie la FRMSAR et l’ANAM en s’obstinant à refuser ces dossiers, notamment ceux dont les résultats des tests sont négatifs.

 

Les clients lésés considèrent que l’ANAM est responsable de ces violations de la loi sachant, disent-ils, qu’elle est la seule autorité chargée de défendre les intérêts des assurés. Il faut rappeler que depuis le déclenchement de la pandémie, les relations entre les assurés et les compagnies d’assurance ont connu de fortes tensions. Les sociétés d’assurance sont accusées de prendre des décisions unilatérales qui protègent leurs intérêts et portent préjudice à leurs clients. C’est pour cela que les assurés font appel aux autorités compétentes dans ce secteur pour intervenir afin de mettre fin à ces violations.