Des personnels de la santé, dont des médecins, chassés d’un hôtel à Casablanca | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
infirmiers
© Copyright : DR

Des personnels de la santé, dont des médecins, chassés d’un hôtel à Casablanca

Par Maya Zidoune le 02/06/2020 à 21h40 (mise à jour le 03/06/2020 à 17h06)

Kiosque360. Des médecins et infirmiers, en première ligne dans la lutte contre le coronavirus à Casablanca, ont été surpris d’apprendre qu’ils n’étaient plus les bienvenus dans l'établissement hôtelier classé où ils séjournent depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire.

aA
Citant ses sources, Assabah rapporte, dans son édition du mercredi 3 juin, que des médecins et infirmiers ont tout bonnement été interdits d’accès à l'hôtel, situé non loin de la gare Casa Port, où ils étaient logés jusqu'ici. Ainsi en ont décidé les responsables de cet établissement, alors que l’état d’urgence sanitaire est toujours d'actualité au Maroc.
 
 
L’hôtel en question n’a même pas pris la peine d’avertir les autorités ou la délégation du ministère de la Santé, indique le quotidien. «Ceci est d’autant plus grave que nombre de personnes chassées n’ont pas de logement à Casablanca et que certaines n’ont pas subi les tests de dépistage du Covid-19», s’indigne Assabah
 
 
Après avoir contacté les autorités compétentes, ces médecins et infirmiers (au nombre de 50) ont été dirigés vers un autre hôtel situé avenue des FAR. Mais là encore, on leur a refusé l’accès sous prétexte que leurs noms ne figuraient pas sur la liste des résidents de cet établissement. 
 
 
De guerre lasse, ces membres du personnel médical se sont réfugiés dans l'hôpital où ils exercent, en attendant une solution. Se sentant abandonnés, ces éléments du staff médical ont organisé un sit-in de protestation à la nuit tombée. D'autant qu’aucun repas ne leur avait été servi et qu’ils avaient dû travailler le ventre vide toute la journée.