Le360 Actualités Maroc

ع
vaccin Pfizer - BioNtech - seringue - Covid-19

Dans cette illustration photo, une seringue médicale et des flacons de la société pharmaceutique américaine Pfizer et des logos de la société de biotechnologie allemande BioNTech, le 3 octobre 2021 à New York.

© Copyright : Cindy Ord / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / via AFP

Désintox. Covid-19 au Maroc: le vaccin Pfizer n’a pas été suspendu, 850.000 doses attendues le 26 octobre

Par Hajar Kharroubi le 21/10/2021 à 17h38 (mise à jour le 21/10/2021 à 17h43)

Contrairement à ce qui est véhiculé sur les réseaux sociaux, le vaccin américano-allemand Pfizer-BioNTech n’a pas été suspendu au Maroc. L’information nous a été confirmée, ce jeudi 21 octobre 2021, par un membre du Comité technique et scientifique de la vaccination.

aA

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes, ayant voulu bénéficier d’une première ou d'une troisième dose du vaccin anti-Covid-19, ont indiqué que Pfizer a été suspendu au Maroc. D’autres ont annoncé que la non-administration du vaccin américano-allemand était due à une forte pression sur le stock disponible.

 

Sollicité par Le360, le Dr Saïd Afif, membre du Comité technique et scientifique de vaccination, a indiqué que les personnes ayant déjà reçu leur première dose du vaccin anti-Covid-19 de Pfizer peuvent se diriger vers les centres de vaccination pour compléter leur vaccination.

 

Toutefois, ceux qui veulent opter pour la première dose ou une troisième dose de rappel de Pfizer doivent, soit attendre l’arrivée de nouveaux lots, s'ils le souhaitent, soit bénéficier d'autres vaccins disponibles dans les stations de vaccination.

Vidéo. Covid-19 au Maroc: ça PASSe ou ça ne PASSe pas dans les cafés et les restaurants à Casablanca?

 

Le Dr Saïd Afif, qui est aussi le président d'InfoVac, plateforme d'experts délivrant des informations validées sur les vaccins et la vaccination, souligne d'ailleurs que le Maroc va recevoir mardi prochain, 26 octobre 2021, un lot de 850.000 doses de Pfizer.

 

Pour rappel, le gouvernement a décidé d'adopter, à partir de ce jeudi 21 octobre 2021, une nouvelle approche préventive basée sur le pass vaccinal en tant que document agréé par les autorités sanitaires et ce, conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l'état d'urgence sanitaire.

 

L’accès aux administrations publiques, semi-publiques et privées, aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, aux cafés, aux espaces fermés, aux commerces, aux salles de sport et aux hammams, ainsi que les déplacements entre les préfectures, les provinces et à l’étranger sont désormais conditionnés à la présentation d'un pass vaccinal.

 

De plus, ce pass vaccinal devient invalide si la 3e dose requise, six mois après la deuxième injection du vaccin anti-Covid-19, n'est pas effectuée.