Le360 Actualités Maroc

ع
Coranivirus - Vaccination - Vaccinodrome de Salé

Une professionnelle de la santé injecte une dose d'un vaccin anti-Covid-19 à une adolescente, le 24 août 2021, au vaccinodrome de Salé, opérationnel depuis peu.

© Copyright : Mohammed Boukouyane / Le360

Élargissement de la vaccination aux 12-17 ans: des sociétés savantes lancent un appel aux parents

Par Hajar Kharroubi le 28/08/2021 à 09h28 (mise à jour le 28/08/2021 à 09h31)

Dans un communiqué diffusé vendredi 27 août 2021, trois associations de professionnels de la santé recommandent la vaccination anti-Covid-19 pour les 12 - 17 ans.

aA

Les jeunes de 12 à 17 ans peuvent, à partir du mardi 31 août 2021, se faire vacciner contre le Covid-19. Pour la Société marocaine de pédiatrie (SMP), la Somipev (Société marocaine d’infectiologie pédiatrique et de vaccinologie) et Infovac-Maroc, cela augmentera la couverture vaccinale pour s’approcher de l’immunité collective et permettra de protéger cette catégorie et de limiter la diffusion du coronavirus vers les plus fragiles. Ces sociétés savantes appelent donc les parents à faire vacciner leurs enfants âgés entre 12 et 17 ans.

 

La vaccination des adolescents s’inscrit dans l’objectif de diminuer la propagation du virus. Cela va leur assurer une rentrée scolaire sécurisée. Elle va les protéger ainsi que leur entourage et leur permettra d’éviter ainsi de développer les formes graves de la maladie et les risques d’hospitalisation, indique le même document.

 

Par ailleurs, la vaccination élargie garantira l’établissement de l’immunité collective qui facilitera le retour à une vie normale.

 

Covid-19. Officiel: la vaccination des 12-17 ans démarrera mardi 31 août 2021 

 

A cet égard, la SMP, la Somipev et Infovac-Maroc rappellent que les deux vaccins retenus par le Comité scientifique et de vaccination sont le vaccin Pfizer et celui de Sinopharm. Ces vaccins ont montré leur tolérance et leur efficacité chez des milliers d’enfants dans le monde.

 

Ces sociétés savantes soulignent qu’un plan de pharmacovigilance a été élaboré afin de permettre un suivi rigoureux des enfants vaccinés. Des centres seront ainsi dédiés spécialement à cette tranche d’âge.

 

"Seule une mobilisation générale de toutes les personnes impliquées permettra la réussite de cette campagne de vaccination pour le bien de nos enfants et de la société en général", conclut-on.