Le360 Actualités Maroc

ع
Violence conjugale dessin

Une nouvelle note du HCP "différenciation de la violence entre les femmes et les hommes et sa perception masculine" confirme que les femmes subissent plus nettement des violences que les hommes.

© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Enquête du HCP: "40% des hommes affirment que la femme doit supporter la violence conjugale"

Par Qods Chabaa le 21/04/2021 à 18h30

Près de 40% des hommes interrogés par le Haut-Commissariat au plan dans le cadre de la réalisation d'une enquête sur la violence à l'encontre des femmes et des hommes de 2019 considèrent que la femme doit supporter la violence conjugale pour la stabilité du foyer.

aA

Les violences faites aux femmes sont plus importantes que les violences faites aux hommes. C’est ce qui ressort d’une nouvelle note du Haut-Commissariat au plan intitulée "différenciation de la violence entre les femmes et les hommes et sa perception masculine". Et plusieurs chiffres comparatifs démontrent une différence de type et de fréquence des violences selon qu'elles sont infligées à une femme ou un homme.

 

Ainsi, la note, tirée des résultats de l’enquête nationale sur la violence à l’encontre des femmes et des hommes de 2019, révèle que près de 50% de la population âgée de 15 à 74 ans ont subi au moins un acte de violence au cours des 12 mois précédant l’enquête, 57% des femmes et 42% des hommes.

 

La majorité de ces violences intervient dans le cadre conjugal. Et là encore, les femmes sont nettement plus touchées que les hommes avec un taux de 53% contre 39% pour les hommes.

Enquête sur les violences faites aux hommes: consternées, les féministes marocaines recadrent vertement le HCP

 

Selon la perception des hommes, les violences faites aux femmes ont augmenté de 55 % durant ces 5 dernières années et celles faites aux hommes de 49%. Et pourtant, chiffre surprenant, "40% des hommes qui ont participé à l’enquête affirment que la femme doit supporter les violences conjugales pour la stabilité du foyer".

 

"Des différences importantes sont constatées, entre les formes de violence subies par les femmes et les hommes au sein de chaque espace de vie. Dans le cadre conjugal, si la violence subie par les hommes se manifeste surtout sous sa forme psychologique représentant 94%, celle à l'encontre des femmes se répartit sous différentes formes, (69% psychologique, 12% économique, 11% physique et 8% sexuelle)", précise le HCP.

 

Ce document sonne comme une suite à l’enquête sur les violences subies par les hommes, publiée il y a deux semaines et qui avait fait polémique dans le milieu des associations féministes.