Le360 Actualités Maroc

ع
Ecoles

Une salle de classe. 

© Copyright : DR

Enseignement: voici à quoi il faut s'attendre d'ici septembre prochain

Par Maya Zidoune le 12/05/2020 à 20h34

Kiosque360. Saïd Amzazi a levé toute ambiguïté sur le déroulement du reste de l’année académique en cours. Les conditions d'apprentissage adoptées par le ministère de l’Education tiennent compte des avis et revendications du corps enseignant et des partenaires sociaux.

aA

Dans son édition du 13 mai, le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia revient sur l’intervention devant la Chambre des représentants du ministre de l’Education, Saïd Amzazi, qui s’est prononcé sur le déroulement du reste de l’année scolaire en cours. 

 

Soumise au protocole sanitaire, la poursuite des apprentissages, tous niveaux confondus, s’inscrit dans la vision globale du ministère de l’Education, qui repose sur une série de considérations tenant compte de la sécurité des élèves et du corps enseignant. La tutelle agit cependant dans un périmètre d’action réduit, soumis à l’évolution de l’épidémie et à la sortie progressive du confinement, à partir du 20 mai. 

 

Dans son allocution, le ministre a levé toute ambiguïté sur le déroulement de l’année scolaire. Il a commencé par annoncer la réouverture des établissements scolaires pour le mois de septembre prochain. Concernant la date des examens, les partiels de Baccalauréat prévus pour la seconde et la terminale seront décalés de quelques mois. L’épreuve nationale aura lieu courant juillet prochain, tandis que l’examen régional est prévu pour septembre 2020. Pour assurer une plus grande égalité des chances entre les élèves, seuls les cours couverts en classe seront pris en compte pour les examens, soit les cours assurés jusqu’au 14 mars 2020. Pour ce qui est des autres niveaux scolaires, les élèves seront soumis à des contrôles continus.

 

Par ailleurs, le ministère a prévu des cours de soutien à distance via les plateformes numériques et chaînes de télévision. Des séances intensives sont également programmées pour permettre aux étudiants du Baccalauréat de préparer leur examens. Des cours de rattrapage et de remise à niveau intensifs seront donnés courant septembre prochain pour renforcer les acquis des élèves, avant d’entamer l’année scolaire 2020/2021. 

 

Le journal arabophone Al Massae rapporte, pour sa part, que le ministère de l'Education étudie plusieurs scénarios pour la poursuite des apprentissages, en tenant compte des avis et revendications du corps enseignant et des partenaires sociaux. Par ailleurs, des mesures préventives telles que la désinfection des locaux, des écoles, universités et établissements de formation professionnelle, la mise à disposition d'appareils de détection et le respect de la distanciation sociale, ont été décidées par la tutelle dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée scolaire.