Exclusif. Campagne de vaccination: un million de doses AstraZeneca arrivent vendredi | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Vaccin AstraZeneca

Doses de vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca. 

© Copyright : DR

Exclusif. Campagne de vaccination: un million de doses AstraZeneca arrivent vendredi

Par Mohamed Chakir Alaoui le 11/01/2021 à 16h27

Ce n’est pas le vaccin chinois qui sera livré en premier au Maroc, mais celui d’AstraZeneca, a appris Le360 auprès d’un responsable à la Santé publique. Le ministre Aït Taleb le confirme à demi-mot.

aA

Le vaccin sera là vendredi! Le360 apprend de sources concordantes que le Royaume recevra un premier lot de vaccins le 15 janvier. «Un million de doses du vaccin AstraZeneca seront acheminés au Maroc vendredi, si tout va pour le mieux», nous confie un professionnel de la Santé publique.

 

Le ministre de la Santé Khaled Aït Taleb reste très prudent dans ses propos. Contacté par Le360, il affirme comme à son habitude son incapacité à donner une date précise. «Je ne veux pas vous annoncer de date. Tout ce que je peux dire, c’est que nous aurons de la visibilité dans trois jours», soutient-il, confirmant implicitement la confidence faite par notre source.

 

Info360. Vaccin anti-Covid-19 développé par la Chine: lancement officiel des tests cliniques de la phase III au Maroc

 

Selon des proches du ministre, si ce dernier se refuse d’avancer une date, c’est qu’il reste traumatisé par les précédentes fausses promesses reçues du laboratoire chinois Sinopharm. «On lui a tellement promis de livraisons que maintenant il veut attendre de les recevoir pour y croire», nous souffle notre source.

 

Khalid Aït Taleb est en effet critiqué sur sa gestion des négociations avec les Chinois. Pourtant, le Maroc a été l’un des premiers pays au monde à avoir mis en oeuvre, dès août 2020, une stratégie de vaccination contre la pandémie, non seulement en passant des commandes au laboratoire Sinopharm, mais en participant avec 600 volontaires aux tests préliminaires du vaccin. Cette participation aux tests cliniques était supposée garantir au Royaume une livraison prioritaire.
 

Maghreb. Covid-19: tout sur les vaccins et programmes de vaccination selon chaque pays

 

Ce professionnel de la Santé évoque le risque que «le Maroc, un des premiers pays à avoir commandé le vaccin Sinopharm, ne soit le dernier à le recevoir». Ce spécialiste se demande si le ministère de la Santé a ignoré le facteur de la «rude concurrence qui se joue à l'international». Le Maroc «n’a-t-il pas bien négocié avec le laboratoire chinois?», s’interroge-t-il. Et d’ajouter que les Emirats, l'Egypte et le Bahrein ont déjà reçu des doses du vaccin Sinopharm.

 

Pourquoi alors Aït Taleb n'a-t-il pas publiquement expliqué les démarches qu'il a entreprises auprès des fabricants chinois? Un autre spécialiste propose que cette question de la livraison du vaccin soit abordée au Parlement. «Il faut qu'une question orale soit posée d’urgence au ministre dans l’hémicycle. Car ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est la crédibilité de toute la campagne de vaccination», martèle le vice-président de l'Association des cliniques privées au Maroc. «Le citoyen a le droit d'être informé, c’est un droit constitutionnel», conclut-il.