Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo:Faux assassinat à Oulad Ziane. Les faits se déroulent à Rio de Janeiro
© Copyright : DR

Fake news sur un assassinat à Oulad Ziane: l'auteur de la fausse vidéo arrêté pour enquête

Par Khalid Mesfioui le 25/07/2019 à 21h36 (mise à jour le 25/07/2019 à 22h23)

Un individu s'est évertué mercredi à faire croire, doublage des voix à l'appui, qu'une scène de violence meurtrière d'un groupe d'individus sur une autre personne a eu lieu à Oulad Ziane, à Casablanca.

aA

La vidéo fait froid dans le dos. Ce que l'on y voit, c'est une scène d'une violence meurtrière rare. Un groupe d'individus s'y attaque à une personne à terre, et à coups de couteau, lui transperce tout le corps dans ce qui ressemble à une (vraie) hystérie collective.

 

Un individu, bel et bien Marocain, chauffeur de taxi de son état et né en 1966, n'a pas hésité à l'exploiter et la diffuser sur la Toile. Tout en faisant croire que la scène se passait au Maroc, plus précisément à la gare routière Oulad Ziane à Casablanca. Mieux encore, il a poussé le "génie" au point de doubler en darija les voix et les échanges ayant eu lieu pendant ce véritable massacre. Histoire de crédibiliser davantage ce qui relève de la pure invention.

 

Or, selon nos sources, cet assassinat, au demeurant des plus abjects, a eu lieu à Rio de Janeiro, au lointain Brésil. 

 

Nos sources nous confirment que l'individu en question a été arrêté pour enquête. De telles manoeuvres relèvent du pénal et tombent sous le coup de la loi. Il y va du sentiment de sécurité des citoyens.

Fake news: la vérité sur la prétendue cellule des moeurs de l’université de Marrakech

 

Un peu plutôt dans la journée, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avait publié un communiqué dans lequel elle démentait formellement que de tels fait se soient produits à Oulad Ziane, comme d'ailleurs nulle part au Maroc. Pour la DGSN, aucun acte de cette nature, ni récent ni daté, n'a été relevé par ses services. Elle notait en revanche que cette vidéo correspondait à un acte commis en Amérique Latine.

 

Vérifications faites, c'est donc au Brésil que les faits ont eu lieu. 

 

Affaire à suivre.