Le360 Actualités Maroc

ع
Cover-vidéo: Juifs, chrétiens et musulman réunis autour d’un même repas à Casablanca

L'Association Marocains Pluriels a organisé, mercredi 27 avril 2022, la dixième édition du Ftour Pluriel au Stade Olympique Casablancais (SOC).

© Copyright : Abderrahim Et-Tahiry / Le360

Ftour Pluriel: Juifs, Chrétiens et Musulmans, autour d’un même repas à Casablanca

Vidéo

Par Safae Hadri et Abderrahim Ettahiry le 28/04/2022 à 17h43 (mise à jour le 28/04/2022 à 18h22)

Un rabbin, un imam et un prêtre réunis autour d’un même repas pour la rupture du jeûne: c’est l’image qui aura marqué les esprits des convives du Ftour Pluriel organisé hier, mercredi 27 avril 2022 au Stade Olympique Casablancais (SOC). Les images d'une ambiance fraternelle et les moments forts d'une soirée mémorable.

aA

Initiée par l'Association Marocains Pluriels, la dixième édition du Ftour Pluriel organisé hier soir, mercredi 27 avril à Casablanca, célèbre encore une fois les valeurs de fraternité, de paix, de tolérance et du vivre-ensemble, dans une diversité propre au Maroc.

 

Cherifa Lalla Chahnaz, épouse du prince Moulay Abdellah El Alaoui, André Azoulay, conseiller du Roi, David Greene, chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis au Maroc, Ricardo Díez, ambassadeur d'Espagne à Rabat, Raphaël Martin de Lagarde, chargé d’affaires de l’ambassade de France… Deux cents invités ont pris part à cette soirée ramadanesque qui a réuni les représentants des trois religions monothéistes.

Vidéo. Casablanca: Chrétiens, Juifs et Musulmans réunis autour de la bûche de la fraternité

 

En plus des saveurs du repas de rupture du jeûne partagé, les convives ont pu vivre un moment solennel particulier, grâce à une interprétation unique de mélodies hébraïques par le violoniste et fondateur de l'Orchestre Philharmonique du Maroc Farid Bensaïd accompagné de sa fille Dina Bensaïd au piano.

 

Pour célébrer le 10e anniversaire du Ftour Pluriel, le président de l'Association Marocains Pluriels, Ahmed Ghayat, accompagné de jeunes militants associatifs d’Essaouira, ont également planté un «arganier de la mémoire» dans le jardin du SOC, en témoignage de la fraternité et de la coexistence pacifique entre juifs, chrétiens et musulmans au Maroc depuis toujours.