Grand froid et neige: les autorités sonnent la mobilisation générale | www.le360.ma

ع
Vague de froid
© Copyright : DR

Grand froid et neige: les autorités sonnent la mobilisation générale

Par Hassan Benadad le 18/11/2019 à 20h56

Kiosque360. La vague de froid et de neige a poussé les autorités des provinces d’Azilal, de Khénifra, d’Ifrane et d’Al Hoceima, à déclencher l’opération de vigilance. Cette opération consiste à désenclaver les zones montagneuses et à héberger les femmes enceintes et les personnes malades.

aA

Le grand froid et la chute abondante de neige ont déjà commencé à avoir des conséquences sur certaines régions du Moyen Atlas. Le week-end dernier, certaines routes, comme celle qui relie Ait Abdi, Zaouïat Ahansal et Tilouguit, ont été coupées. Les autorités locales de plusieurs provinces ont activé les comités de vigilance créés par le gouvernement, en 2009, pour intervenir pendant la saison du grand froid. C’est ainsi que le gouverneur de la province d’Azilal a mis l’accent sur la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires pour affronter les aléas des conditions climatiques. Il s’agit notamment du recensement des femmes enceintes et des personnes malades, dans le but de les héberger dans les maternités et établissements appropriés. L’accent a aussi été mis sur la mobilisation des ressources humaines et logistiques disponibles, ainsi que la sensibilisation des habitants pour les pousser à quitter les localités exposées à la vague de froid glacial.

 

A Midelt, on dénombre 219 douars (répartis sur 24 communes) exposés à des conditions climatiques sévères. Pour parer à toute éventualité, les autorités locales ont mobilisé le matériel de déneigement, la logistique en cas de coupure d’électricité et de téléphone, ainsi que les opérations de sauvetage par hélicoptère. A Khénifra, le gouverneur a appelé à la prise des mesures nécessaires pour désenclaver les localités se trouvant dans les zones montagneuses. Le responsable a indiqué que la province a procédé à l’aménagement de près de 40 aires d’atterrissage d’hélicoptères, au recensement de 154 femmes enceintes, ainsi qu’à la mobilisation de 40 médecins et 42 ambulances.

 

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte, dans son édition du mardi 19 novembre, que les autorités locales d’Ifrane ont pris plusieurs mesures préventives pour désenclaver les zones touchées par la vague de froid. C’est ainsi que la préfecture a mobilisé 60 déneigeuses, 16 véhicules de transport, 13 bulldozers et 12 ambulances, sans oublier les 100 cadres et employés réquisitionnés pour cette mission. Le chef du service des affaires générales de la province a souligné que cette opération visait plus de 120 douars relevant de 10 communes où réside une population estimée à 150.000 personnes.

A Al Hoceima, les autorités ont distribué du bois de chauffage aux écoles, ainsi que des couvertures et des appareils de chauffage aux maternités. Les autorités ont, par ailleurs, réquisitionné les auxiliaires de l’autorité et les sapeurs pompiers pour veiller à l’hébergement des femmes enceintes et des SDF, ainsi que des personnes atteintes de maladies mentales. Il faut rappeler qu’en 2009, le gouvernement avait créé des comités provinciaux de veille, de suivi et d'évaluation pour faire face à la vague de froid.