Le360 Actualités Maroc

ع
Lydex - Lycée d'Excellence de Benguérir

Le Lycée d'Excellence de Benguérir est un établissement scientifique et technologique avec un campus résidentiel intégré, fondé en 2015.

© Copyright : DR

Grandes écoles françaises: nouvelle prouesse du Lydex de Benguérir, 13 de ses élèves intègrent Polytechnique

Par Amine Kadiri le 03/08/2022 à 15h28 (mise à jour le 03/08/2022 à 15h35)

Les élèves du Lycée d'excellence de Benguérir, ou Lydex, se sont, une nouvelle fois, brillamment distingués aux concours d’accès aux grandes écoles françaises: sur les 16 élèves marocains qui vont intégrer les bancs de l’Ecole polytechnique de Paris, 13 proviennent de ce lycée unique en son genre. Détails.

aA

Les élèves du Lycée d'excellence de Benguérir ont, une fois de plus, fait des étincelles au concours d’accès aux écoles d’ingénieur françaises les plus prestigieuses.

 

Pour le cru 2022, sur les 24 élèves du Lydex admissibles à l’Ecole polytechnique de Paris après les épreuves écrites, 14 ont passé avec succès l’épreuve orale, apprend Le360 de sources sûres. Au final, 13 d’entre eux ont choisi d’intégrer l’X, tandis qu’un élève a fait le choix d’intégrer l’École normale supérieure (ENS) de Lyon.

 

Ainsi, sur un total de 33 élèves marocains admis après les concours écrit et oral de la prestigieuse école d’ingénieur parisienne, 14, soit plus du tiers des admis, sont issus du Lydex.

 

24 admissibles à X! Depuis Ben Guérir, le Lydex brille une fois encore aux concours des grandes écoles françaises 

 

Autre fait marquant à signaler: sur les 6 filles du Lydex admissibles, trois ont intégré Polytechnique. D'ailleurs, le Lydex est cette année l’unique lycée marocain à être parvenu à placer des filles au concours oral de Polytechnique.

 

En plus de l'Ecole polytechnique, le Lydex a réussi à placer 20 de ses élèves dans la non moins prestigieuse CentraleSupélec. En prime, l’un de ces admis s’est distingué en tant que major du concours de cette école, dans la filière TSI (technologies et sciences industrielles).

 

Par ailleurs, 16 élèves du Lydex sont admis à CentraleSupélec dans la filière MP (mathématiques et physique), sur un total de 24 places disponibles pour le concours international.

 

Un rapide coup d’œil dans le rétroviseur montre que ces résultats brillants s’inscrivent dans une tendance bien installée depuis la création du Lydex en 2015, qui lui a valu de figurer dans le haut du panier des meilleurs lycées préparant aux concours des grandes écoles, tutoyant les établissements centenaires les plus réputés comme les lycées Louis-le-Grand à Paris et Sainte-Geneviève à Versailles.

 

En effet, dès la promotion 2016-2018, le Lydex avait réussi à placer 5 élèves à l’X, puis 11, 17 et encore 11 élèves, pour les promotions 2017-2019, 2018-2020, et 2019-2021 respectivement.

 

Vidéo. Docu360. Classe prépas: ses élèves intègrent X, Centrale... Le Lydex, la voie de l’excellence marocaine 

 

Ces résultats, qui suscitent la curiosité croissante des médias français, ne doivent rien au hasard. La qualité pédagogique des enseignants et une certaine idée du mérite sont les clés du succès du Lydex. Il faut rappeler qu’en ce qui concerne les élèves, qui sont tous résidents du campus du lycée, la mixité sociale et géographique est privilégiée, avec une discrimination positive pour les étudiants dont les parents ou tuteurs figurent parmi les plus démunis, et ce, dès le processus de sélection.

 

90% des élèves de cet établissement sont pris en charge à 100% et, pour ceux dont les parents n'ont pas suffisamment de moyens, une bourse supplémentaire leur est accordée pour la prise en charge de leurs dépenses annexes.

 

Niché au cœur de la ville verte Mohammed VI, à Benguérir, «cité du savoir et de l’innovation» fondée par l’OCP, le Lycée d’excellence de Benguérir s’est vite imposé comme un modèle à suivre, et montre les possibilités que peut offrir le Partenariat public-privé dans le développement d’une éducation de qualité au Maroc. Surtout, le Lydex a permis de révéler une partie des jeunes talents marocains, toutes catégories sociales confondues, qui n’attendent qu’une chose: une chance de briller.