Guercif: arrestation de l'«escroc de l'hypothèque» qui a arnaqué des dizaines de victimes | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Police
© Copyright : DR

Guercif: arrestation de l'«escroc de l'hypothèque» qui a arnaqué des dizaines de victimes

Par Mohamed Younsi le 19/03/2021 à 20h51

Kiosque360. Les services de sécurité viennent de mettre hors d’état de nuire un escroc notoire qui arnaquait ses victimes. Voici le modus operandi de cet escroc qui agissait à Guercif et ses environs.

aA

Le tribunal de première instance de Guercif examine actuellement l’affaire du procès d’un escroc notoire qui a roulé plusieurs dizaines de victimes dans la ville et ses environs. Cet escroc a réussi à leur soutirer des dizaines de milliers de dirhams, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du week-end des 20 et 21 mars.


L’individu, portant une barbe pour se donner l’aspect d’un homme sage, choisissait ses victimes parmi les citoyens qui désiraient un appartement en location contre une certaine mensualité via une hypothèque d’une certaine somme d’argent, variant entre 60.000 et 200.000 dirhams. L’escroc, qui ne possédait pas de maisons, recourait à la location d’appartements. Et pour induire en erreur les propriétaires qui lui cédaient en location leurs biens immobiliers, il leur versait le montant de la location de toute l’année. Une fois la transaction conclue, il relouait les appartements via des hypothèques, en faisant signer aux bénéficiaires des reconnaissances de dettes.

 

La manœuvre a duré très longtemps, avant qu’un propriétaire ne découvre  que son appartement était occupé par une autre famille. C’est à ce moment que le modus operandi de cet individu, dont l’identité n’a pas été dévoilée par le quotidien, a été mis à nu. La victime a décidé alors de porter l’affaire devant la justice. L’enquête ouverte sous la supervision du parquet compétent a révélé les manœuvres de cet escroc qui a été immédiatement arrêté. Un autre agent intermédiaire a été également interpellé dans le cadre de cette enquête. L’affaire tient en haleine l’opinion publique locale depuis la mise hors d’état de nuire de cet escroc et de son complice.