Hajj: les pèlerins marocains se plaignent des conditions d’hébergement | www.le360.ma

ع
Pélerins
© Copyright : DR

Hajj: les pèlerins marocains se plaignent des conditions d’hébergement

Par Hassan Benadad le 08/08/2019 à 22h18

Kiosque360. Les pèlerins marocains se sont plaints, encore une fois cette année, des conditions de séjour dans les lieux saints. Et comme par le passé, la délégation officielle, dirigée cette année par le Secrétaire d’Etat Hammou Ouhelli, trouve que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

aA

Après la publication d’informations sur les plaintes des pèlerins quant à leurs conditions d’hébergement dans les lieux saints et, notamment, sur la qualité de la nourriture, la délégation officielle marocaine s’est enquise, mercredi dernier, de leur situation. La délégation présidée par le Secrétaire d’Etat chargé du développement rural, Hammou Ouhelli, visité quelques lieux d’hébergement abritant des pèlerins marocains à la Mecque. Une vidéo a été relayée sur les réseaux sociaux, montrant les pèlerins marocains se plaignant de la qualité de la nourriture qui leur a été fournie et les a obligés à chercher leurs repas en dehors de l’hôtel. 

 

Lequel hôtel, soulignent les mêmes intervenants, ne répond pas aux conditions sanitaires les plus élémentaires, vu l’émission d’odeurs nauséabondes et la saleté des draps. Contrairement aux propos très critiques des pèlerins, le Secrétaire d’Etat Ouhelli a qualifié les conditions de vie des pèlerins marocains de «bonnes». Et d’ajouter que l’impression générale qui s’est dégagée de cette visite est «très positive», concernant les conditions d’hébergement.

 

Dans son édition du vendredi 9 août, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte que, lors de cette visite, le chef de la délégation, qui était accompagné de l’ambassadeur du Maroc en Arabie saoudite, Mustapha Mansouri, s’est enquis des conditions de séjour des pèlerins marocains dans les lieux saints. Le secrétaire d’Etat Ouhelli a déclaré à la MAP que cette visite d’inspection avait été effectuée conformément aux instructions royales. Ouhelli a indiqué que les pèlerins marocains avaient exprimé leur satisfaction sur leurs conditions de vie «positives» et sur les services que leur prodiguent les encadrants religieux et les cadres médicaux.

 

De son côté, l’ambassadeur Mansouri a affirmé que la délégation officielle avait «constaté une satisfaction» chez les pèlerins marocains en ce qui concerne les services de conseil, de transport et de soins médicaux. Mansouri a mis l’accent sur l’importance des mesures prises par les missions marocaines, notamment à Arafat et Mina, afin que les pèlerins accomplissent les rites du Hajj dans les meilleures conditions. Les membres de la délégation officielle ont indiqué qu’aucun cas de maladie critique n’avait été enregistré parmi les pèlerins marocains.