Le360 Actualités Maroc

ع
boite de nuit
© Copyright : DR

Ils pistaient leurs victimes dans les boîtes de nuit pour leur proposer un avortement clandestin

Par Khalil Ibrahimi le 13/05/2019 à 21h16

Kiosque360. Un pilote et des médecins ont été arrêtés à Marrakech pour leur implication dans une affaire de mœurs, d'avortement et de trafic de médicaments.

aA

Trafic illégal de médicaments, avortement clandestin et délivrance de certificats médicaux, telles sont les charges retenues contre 5 individus arrêtés le mois dernier à Marrakech, nous révèle le quotidien arabophone Al Massae dans sa livraison de ce mardi 14 mai. 

 

La découverte d’un fœtus dans un terrain vague, au niveau de Mamar Annakhil, à Marrakech, par les autorités de la ville ocre, a conduit à l’interpellation d’un médecin stagiaire au Centre hospitalier universitaire et de sa concubine, d'un pilote, ainsi que de deux autres médecins. 

 

Selon le journal, l’enquête judiciaire révèle que le médecin stagiaire a effectué un avortement sur une fille tombée enceinte suite à une relation sexuelle illégitime.

Le média casablancais précise qu'il ne s'agit pas là de leur première victime. Le médecin stagiaire et le pilote, devenus complices suite à une rencontre dans une boîte de nuit de Marrakech, pistaient les jeunes femmes dans les lieux huppés de la ville ocre et leur proposaient des avortements clandestins contre 4.000 dirhams. 

 

Al Massae rajoute que l’avortement n’est pas la seule activité illégale de ce réseau qui commercialise des médicaments, tels Artotec, interdits au Maroc.

C’est justement en revenant d’Espagne, où ils s'étaient approvisionnés en médicaments, que le pilote, le médecin et sa compagne ont été interpelés par la police, au port de Tanger. 

 

Suite à l’enquête, le médecin a avoué les charges retenues contre lui et donné les noms de deux autres médecins chargés de délivrer les ordonnances et les certificats médicaux au nom de son père, pour pouvoir acheter les médicaments en Espagne.