Incendie du McDo de Marrakech : En attendant les conclusions de l'enquête | www.le360.ma

ع
Incendie McdoMarrakech 2
© Copyright : Twitter

Incendie du McDo de Marrakech : En attendant les conclusions de l'enquête

Par Ikram El Ghinaoui (Twitter) le 27/08/2013 à 20h36 (mise à jour le 28/08/2013 à 00h49)

L'incendie qui a réduit le McDo de Marrakech en cendres a aussi enflammé la presse de ce mercredi 28 août.

aA

La majorité des quotidiens, à paraître ce mercredi 28 août, rapportent les circonstances détaillées de l'incendie qui s'est déclenché dans la nuit de lundi à mardi dans le McDo de Marrakech.  Al Massae décrit la zizanie provoquée au moment où les clients ont pris connaissance du feu qui s'est déclenché dans les cuisines du fast food, citant des témoins qui étaient sur place au moment de l'incendie. "Plus de 200 clients pris de panique se sont rués vers la sortie", selon le quotidien. Sur Al Ittihad Al Ichtiki, on peut lire que seulement 70 personnes étaient en train de dîner dans le restaurant au moment de l'incendie.

Al Massae précise que les dégats auraient pu être plus graves puisque près de 80 voitures,
garées sur le parking, ont été déplacées par les autorités. Selon toujours Al Massae, l'incendie aurait engendré des pertes de plus de 9 millions de dhs. De son côté, Al Ittihad Al Ichtiraki avance un montant de 4 millions de dhs.

Dispositif impressionnant

Par ailleurs, le quotidien rapporte le témoignage d'un employé du McDo qui explique que le système électrique avait réagi trois fois avant que les flammes n'envahissent les cuisines. Et d'affirmer également que les autorités ont quadrillé le quartier et ont pris toutes les précautions nécessaires pour réagir en cas d'explosion. Même son de cloche du côté de Al Akhbar qui met l'accent sur les moyens humains et matériels mobilisés pour maîtriser l'incendie. Pas moins de six camions de pompiers ont été dépêchés sur place, indique le quotidien. Et d'ajouter que différents services de police étaient sur place, notamment la police judiciaire et la police scientifique. Al Akhbar relaie également la déclaration du directeur régional de la chaîne de fast food  : "heureusement que les alarmes incendies nous ont permis d'évacuer rapidement les clients et nos employés". Mais, comme le souligne Assabah, les pompiers ont eu beaucoup de mal à maîtriser le feu qui s'est propagé rapidement. L'opération a duré plus de 3 heures, précise le quotidien.

Enfin, tous les quotidiens s'accordent pour dire que l'incendie est dû à un court-circuit et qu'une enquête a été tout de même ouverte pour en déterminer les circonstances précises. Assabah avance que les responsables et employés du fast food ont déjà été interrogés. Bref, plus de peur que de mal et d'énormes dégâts matériels, mais des questions s'imposent : comment un court-circuit peut-il se déclencher dans un fast food comme le McDo, soumis aux normes américaines ? S'agit-il d'un problème d'entretien ou de normes non respectées ?