"J’offre gratuitement": ce groupe sur Facebook qui démontre la forte solidarité qui lie les Marocains | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
j'offre gratuitement
© Copyright : DR

"J’offre gratuitement": ce groupe sur Facebook qui démontre la forte solidarité qui lie les Marocains

Par Lamiae Belhaj Soulami le 26/02/2020 à 12h53 (mise à jour le 26/02/2020 à 12h58)

Cartables, livres, cours de soutien, vêtements, ordinateurs... Il y a de tout sur “J’offre gratuitement”, un groupe initié par des Marocains sur Facebook. Explications sur cette plateforme d'entraide, où des Marocains offrent des services ou des dons à titre gratuit.

aA

"J’offre gratuitement" est un groupe secret, initié sur Facebook par des Marocains, où des donateurs cooptés via un parrainage entre les membres de cette communauté d'entraide, proposent leurs services ou des biens à des personnes qui en auraient besoin.

 

Cet exemple d'entraide entre particuliers sur les réseaux sociaux, pour très commun qu'il soit, a cette particularité d’avoir été organisé par ses administrateurs de façon efficace, pour accueillir des offres ciblées et diversifiées.

 

Entre ordinateurs, lits, cours de soutien, livres, cours d’équitation, vêtements, offres de logement, le tout à titre gracieux, les abonnés de "J'offre gratuitement" sur Facebook font montre d'un esprit citoyen et solidaire entre Marocains.

 

 

 

Créé voici deux mois à peine, “J’offre gratuitement” compte déjà plus de 600.000 membres, et bien qu'ils soient très nombreux, les administrateurs de ce groupe modèrent avec attention les activités d'échanges de cette communauté. 

 

Ceux-ci veillent à s’assurer par eux-mêmes de l'honnêteté du donateur, avant de publier son offre pour un service ou un bien à offrir à la communauté du groupe Facebook "J'offre gratuitement". 

 

Et dans un avertissement préliminaire aux abonnés, les modérateurs de ce groupe mettent en garde contre les risques d'arnaques. 

 

Chaque donateur qui souhaite proposer un don ou un service à la communauté de ce groupe doit mentionner sur son post le profil du donataire souhaité: étudiant, maman, enfants en difficultés scolaires… Les abonnés citent ensuite le nom d'une personne dont ce don correspondrait à un de leurs besoins.

 

Noureddine Chadli, 28 ans, administrateur de ce groupe d'entraide, explique qu’il s’est "simplement inspiré du quotidien pour créer ce groupe".

 

"Tout le monde se trouve à un certain moment en train de réfléchir à qui offrir des objets, des habits ou même des services à sa disposition. La plupart du temps on s’égare, et il est impossible de touver la personne qui mériterait {ce don}. D'où l’idée de créer ce groupe, et cela a permis de regrouper les donateurs et donataires de tout le Maroc, de tous âges et couches sociales. Je suis fier de cette réussite, et de tout le bien qui régne dans la communauté”, explique encore Noureddine Chadli. 

 

 

Noureddine Chadli, ainsi que deux autres modérateurs de ce groupe, qui déclarent ne faire partie d’aucune association ou organisation, veillent eux-mêmes à faciliter les contacts directs entre les personnes concernées par cette entraide.

 

"Nous ne voulons rien gagner de cette initiative, d’ailleurs nous refusons catégoriquement de servir d’intermédiaires. Pour le moment nous n’envisageons pas de sortir du cadre de Facebook pour élargir l’activité, le bien qui régne dans le groupe est déjà une réussite pour nous”, déclare, satisfait, ce modérateur de ce groupe Facebook.

 

 

j'offre gratuitement
© Copyright : DR

 

 

Groupe créé sur Facebook,  “j’offre gratuitement” met également en contact des Marocains établis à l’étranger, avec des offres que proposent des MRE qui souhaitent apporter leur aide à des étudiants qui en exprimeraient la nécessité. 

 

“J’offre l’hébergement gratuit un studio vide meublé au centre ville de Nice”, peut-on ainsi lire sur l’une des publications du groupe.

 

 

Nice
© Copyright : DR

 

 

Cet esprit de solidarité, d’humanisme et de soutien est fortement salué par les membres de cette communauté d'entraide, qui, si elle n'est pas toujours d'ordre matériel, est un nouvel exemple de la solidarité dont peuvent faire preuve des Marocains.