Le360 Actualités Maroc

ع
Corruption
© Copyright : DR

Kénitra: il arnaque ses victimes en prétendant être proche du Palais

Par Amyne Asmlal le 01/09/2016 à 21h00

Kiosque360. Un escroc, qui se fait passer pour un proche du Palais, a extorqué 300.000 DH à un artisan. Une plainte a été déposée auprès du Paquet qui a ordonné l’ouverture d’une enquête.

aA

Des individus sans scrupule n'hésitent plus à se prévaloir de l'entourage royal pour escroquer les gens. Ainsi, à Kénitra, un homme a monté une série d'arnaques en mettant en avant sa présumée proximité avec le Palais et de prétendues relations avec des personnalité haut placées. Le Parquet de la ville vient de saisir la police judiciaire pour ouvrir une enquête sur cette affaire, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du vendredi 2 septembre.

 

Le mis en cause, présenté comme un arnaqueur professionnel, a réussi à escroquer plusieurs victimes en leur faisant croire qu'il pouvait intervenir auprès de ministres et autres personnalités de l’Etat pour les faire bénéficier de lots de terrains et d'agréments de transport. Et, bien sûr, il leur faisait payer ses "services",= avant de disparaître. Un classique, en somme!

 

L'affaire a éclaté au grand jour lorsqu'un artisan de la ville a déposé une plainte devant le Parquet du Tribunal de première instance, pour escroquerie. Selon sa version des faits, l'escroc, Kh. L, lui achetait régulièrement des souvenirs et objets de décoration qu'il affirmait vouloir offrir à des peronnes proches du milieu royal et à des membres du gouvernement, tout en promettant de régler la note plus tard, ce qu'il n'a d'ailleurs jamais fait. Après plusieurs visites, profitant de la confiance qu'il avait malgré tout réussi à instaurer, l'homme a promis à l’artisan d'intervenir en sa faveur pour le faire bénéficier de lots de terrain dans l'un des lotissements aménagés par Al Omrane, de même qu'il lui a promis un agrément de transport pour sa mère. Pour donner davantage de crédit à ses promesses, il a été jusqu'à montrer à la victime les prétendus plans du lotissement en question, ainsi que des photos prises pendant la cérémonie d’allégeance avec des ministres et autres responsables.

 

La victime et sa famille ont vite mordu à l’hameçon, lui ont versé une somme de 180.000 DH comme premier apport et  deuxième montant de 121.000 DH. Une fois l’argent encaissé, l'ecroc a commencé par tenter de gagner du temps avant de se présenter, après une disparition de plusieurs jours, dans la boutique de sa victime à qui il a remis, pour régler ses achats, des chèques en bois au nom d'une société fictive.

 

Selon le journal, les services de police de la ville avaient déjà été informés des agissements d'un arnaqueur qui se faisait passer pour un homme influent ayant des relations avec le Palais. Une enquête a été ouverte suite à cette première plainte.