Le360 Actualités Maroc

ع
Drogue haschich Espagne
© Copyright : DR

La BNPJ enquête sur une cargaison de 600 kilogrammes de haschich arrivée en Espagne via Bab Sebta

Par Mohamed Younsi le 23/11/2022 à 20h09

Kiosque360. Une cargaison de 600 kilogrammes de haschich a été interceptée par les services sécuritaires espagnols à bord d’une voiture qui avait transité par le point de passage de Bab Sebta. Dans le cadre de la coopération sécuritaire, l’enquête, du côté marocain, a été confiée à la BNPJ, rapporte le quotidien Al Akhbar.

aA

Le parquet compétent au niveau du tribunal de première instance de Tétouan poursuit l’examen de l’affaire de la cargaison de 600 kilogrammes de haschich, interceptée par les services sécuritaires espagnols à bord d’une voiture qui avait transité par le point de passage de Bab Sebta. Ainsi, plusieurs responsables chargés des circuits de contrôle au niveau du point de passage de Bab Sebta ont été déférés, mardi, devant la justice.

 

D’après les sources du quotidien Al Akhbar, qui se penche sur ce sujet dans son édition du jeudi 24 novembre, le parquet compétent a décidé de renvoyer les procès-verbaux dressés en la circonstance à la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) pour approfondissement de l’enquête.

 

Les mêmes sources précisent que le parquet compétent a ordonné «l’approfondissement de l’enquête pour élucider toutes les circonstances entourant le transit de cette cargaison de 600 kilogrammes de haschich qui n'a pas été repéréee par les circuits de contrôle», alors que dans la péninsule ibérique, poursuit le quotidien, «la voiture suspecte a été interceptée par les services sécuritaires espagnols lors d’un contrôle routinier». Bien plus, précisent les mêmes sources, la voiture en question avait de faux documents.

 

L’enquête approfondie de la brigade nationale de la police judiciaire portera donc sur l’éventuelle défaillance qui aurait permis, au niveau des circuits du contrôle, de laisser passer le trafiquant. Il s'agira de même de déterminer les responsabilités dans cette affaire.

 

Par ailleurs, rappelle le quotidien, les autorités compétentes marocaines ont dernièrement multiplié leurs interventions pour prévenir l'immigration irrégulière et lutter contre les réseaux de trafic de migrants et de trafic de drogues. La coopération entre les différents intervenants dans ces circuits et leur vigilance a permis la neutralisation et le démantèlement de plusieurs réseaux criminels, ainsi que la mise en échec de plusieurs tentatives de trafic international de drogues.