Larache: il égorge sa fille à cause d'un message WhatsApp | www.le360.ma

ع
meurtre
© Copyright : DR

Larache: il égorge sa fille à cause d'un message WhatsApp

Par Said Kadry le 14/05/2019 à 17h04

Une adolescente a été égorgée par son père, dans la journée d'hier, lundi 13 mai, dans la province de Larache. La raison: un message qu'elle a reçu sur l'application "WhatsApp". Explications.

aA
Les habitants de Ouled El Kelai, village de la commune rurale de Rissana Sud, ont été choqués par l'infanticide perpétré hier, lundi 13 mai dans la journée.
 
 
Un homme, la quarantaine, a égorgé sa fille tout juste âgée de 16 ans. Les habitants du village affirment que cet acte est dû au fait que la jeune fille recevait des messages sur l'application WhatsApp d'un garçon, avec lequel elle entretiendrait une relation amoureuse depuis quelques mois. 
 
 
D'après ces mêmes témoins, le père était au courant de cette relation et n'attendait que l'occasion idoine pour en découdre avec sa fille.

 

Arrestation d'un parricide à Kelâat Sraghna

 
Selon des témoins dans ce village, qui ont été interrogés par Le360, le père aurait commis l'irréparable à cause de commérages dans le village et ses environs, qui avaient trait aux nombreuses aventures amoureuses de la victime avec des jeunes des parages.
 
 
La dernière relation en date aurait été une relation avec un jeune de la région, et ce, depuis 2 mois.
 
 
Cette ultime "amourette" de sa fille l'aurait poussé à "laver son honneur", selon les mêmes sources.
 
 
Ces mêmes sources attestent que le père a profité de l'absence de son épouse, partie travailler dans un champ agricole de la région, ce lundi 13 mai, pour commettre son forfait et égorger sa fille au sein même de la demeure familiale.
 
 
 
Il aurait par la suite tenté de creuser une tombe à l'intérieur même de la maison pour l'y enterrer, et ainsi faire disparaitre toutes les preuves de son abomination. 

 

Double meurtre à Al Hoceima: deux suspects arrêtés 

 
Mais tout ne s'est pas passé comme prévu pour l'auteur de l'infanticide, puisque la mère, de retour de son travail, l'aurait surpris en flagrant délit et se serait mise à crier de manière hystérique, alertant ainsi tout le voisinage.
 
 
Les autorités locales et des agents de la gendarmerie royale se sont, par la suite,  rendus sur les lieux du crime. 
 
 
Le père a été immédiatement arrêté, après avoir tenté d'agresser les agents de la gendarmerie royale.
 

Double meurtre à Al Hoceima: deux suspects arrêtés

 
Une enquête a été ouverte par le parquet, et la victime a été transférée à la morgue de l'hôpital provincial.