Laura Prioul vs Saâd Lamjarred: retour à la case tribunal | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Saâd Lamjarred et Laura Prioul
© Copyright : DR

Laura Prioul vs Saâd Lamjarred: retour à la case tribunal

Par Khalid Mesfioui le 13/04/2019 à 12h36 (mise à jour le 13/04/2019 à 16h06)

La pop-star comparaîtra devant un tribunal parisien pour "agression sexuelle" et non viol. Des charges jugées "allégées", mais que conteste fortement la plaignante. Explications.

aA

Saâd Lamjarred est de nouveau à la Une de la chronique judiciaire. Le chanteur sera jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour "agression sexuelle" et "violences aggravées", selon les réquisitions du parquet de Paris. C'est ce qu'a décidé le juge d'instruction, apprend-on auprès des avocats.

 

"La décision finale a été rendue mardi au terme de l'enquête", précise-t-on.

 

Dans une déclaration à la presse, l'avocat de Saâd Lamjarred, Me Jean-Marc Fedida, s'est félicité de cette décision. "En excluant la qualification de viol, le juge d'instruction et le procureur de la République rejoignent l'analyse initiale de la défense", a-t-il dit, ajoutant: "Il n'y a jamais eu aucune espèce de violence, c'est un renvoi a minima". 

 

Selon son avocat, Saad Lamjarred aurait aussi été frappé par sa supposée victime 

 

La requalification des charges contre Lamjarred, jugées "allégées", n'a pas été du goût de la plaignante qui réclame un procès aux assises et veut que le chanteur soit jugé pour viol devant un jury populaire. Son avocat Me Jean-Marc Descoubes, cité par l'AFP, a pesté: "Pour nous, c'est inacceptable, cette affaire relève de la cour d'assises".

 

La recours de la présumée victime pourrait retarder le déroulement du procès qui pourrait ne pas avoir lieu avant 2020, selon des sources judiciaires.

 

C'est dire que Saâd Lamjarred, qui continue par ailleurs ses projets artistiques, n'est pas au bout de ses peines et risque de voir chambouler son agenda. 

 

Vidéo. Lamjarred, star et violeur? "Sept à Huit" sur TF1 fait le point 

 

Les faits remontent à l'année 2016. Une jeune Française, Laura Prioul, alors âgée de 20 ans, a porté plainte contre Lamjarred pour "viol" et "violences aggravées". Incarcéré depuis octobre de cette même année, il a été libéré en avril 2017 sous bracelet électronique.

 

Mais ses tracas judiciaires n'en sont pas restés là. Il sera à nouveau mis en examen en août 2018 suite à une nouvelle plainte pour viol lors d'une soirée à Saint-Tropez (Côte d'Azur). Il a été incarcéré en septembre et libéré en décembre. Depuis, il est contraint de résider à Paris le temps que l'enquête.

 

De même, un documentaire, réalisé par TF1 et diffusé le10 février dernier, en donnant la parole à des présumées victimes de Lamjarred, a écorné davantage l'image de Lamaâllem.