Le cap des 5.000 signataires atteint pour un Fonds national de lutte contre le cancer: oui, mais pour quoi faire? | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cancer

(Photographie d'illustration.)

© Copyright : DR

Le cap des 5.000 signataires atteint pour un Fonds national de lutte contre le cancer: oui, mais pour quoi faire?

Par Qods Chabaa le 06/01/2020 à 15h09

Une pétition, lancée pour la création d'un fonds national de lutte contre le cancer, a recueilli les 5.000 signatures nécessaires pour être prise en compte par le gouvernement. Professeur en droit constitutionnel, Omar Cherkaoui, initiateur de cette idée, en explique les détails.

aA

La création de ce fonds national de lutte contre le cancer avait fait polémique, dès le lancement de cette idée, le 14 décembre dernier, par Omar Cherkaoui, professeur en droit constititionnel à la faculté de droit de Mohammedia,

 

Cette idée avait été suivie par le lancement, dix jours plus tard, le 24 décembre 2019, d'une pétition qui sera adresée au chef de gouvernement.

 

A l'heure où nous mettons en ligne, cette pétition a largement dépassé le cap des 5.000 signatures nécessaires à sa prise en compte par le chef du gouvernement.

Contacté par Le360, Omar Cherkaoui explique que la création de ce fonds existe dans les dispositions de la loi de finances 2020. 

Face au silence du gouvernement, les malades du cancer se contentent du soutien social

 

"Il s'agit d'un compte spécial du trésor public. Un pourcentage des taxes payées par les citoyens marocains pourra être versée dans ce fonds, qui sera géré par le ministère de la Santé, puisque cela entre dans ses prérogatives", précise ce professeur universitaire.

 

Omar Cherkaoui souligne que l'idée de la création de ce fonds est née d'un constat alarmant: "le cancer se répand au Maroc de manière très effrayante. Selon les dernièes statistiques du ministère de la Santé, on repertorie annuellement plus de 400.000 cas par an. On compte actuellement 170 cas pour 1000 habitants, ce qui revient à dire que 17% de la population est atteinte d'un cancer".  

 

Les pétitionnaires en appellent donc à l’institution d’un régime bénéficiant à l'ensemble des malades atteints d'un cancer, qui couvrirait toutes les charges. Sans exceptions liées à des "besoins" ou à une "catégorie sociale" spécifiques.

 

Omar Cherkaoui explique en outre que le budget qui sera alloué à ce fonds devra être fixé par le ministère des Finances, et approuvé par le chef du gouvernement. 

 

Pour signer cette petition pour la création de ce fonds national de lutte contre le cancer, il faut préalablement être inscrit sur les listes électorales, et s'adresser aux coordinateurs de cette opération, qui sont au nombre de 2000, selon les dires de Omar Cherkaoui.