Les nuits "parisiennes" des ministres PJD | www.le360.ma

ع
Maelainine
© Copyright : DR

Les nuits "parisiennes" des ministres PJD

Par Khalil Ibrahimi le 03/01/2019 à 18h40 (mise à jour le 03/01/2019 à 20h05)

Kiosque360. Les séjours à l’étranger de parlementaires PJDistes défrayent de nouveau la chronique. Après Mohamed Yatim et sa balade sur les Champs Elysées en charmante compagnie, c’est au tour d’Amina Maelainine de faire parler d’elle.

aA

De plus en plus de Marocains succombent au charme des capitales européennes et des parlementaires du Parti de la justice et du développement ne dérogent pas à cette règle. En novembre dernier, une vidéo et quelques clichés montrant le ministre de l'Emploi, Mohamed Yatim, main dans la main avec une jeune femme à Paris, ont fait le tour de la Toile.

 

Aujourd’hui, ce sont des images de la députée PJDiste Amina Maelainine, sans son voile, devant le célèbre cabaret parisien le Moulin Rouge, qui apparaissent sur le net, nous apprend le quotidien arabophone Al Akhbar dans sa livraison de ce vendredi 4 janvier 2019. 

 

Amina Maelainine illustration

Photo de la députée PJDiste Amina Maelainine à Paris.

© Copyright : DR


 

Dans son article, le média casablancais reprend Me Habib Hajji, célèbre avocat du Nord, qui accuse, via un post Facebook, la septième vice-présidente de la Chambre des représentants d'instrumentaliser la religion à des fins politiques et de profiter de l’argent du contribuable pour financer ses voyages à l’étranger.

 

Amina Maelainine n’a pas tardé à réagir suite à la diffusion de ces clichés. Dans une déclaration exclusive à Le360, la parlementaire s’est interrogée sur les objectifs de ce qu'elle appelle une “guerre contre sa personne”: “Ce sont des photos vieilles de trois mois qui ont été envoyées aux ministres du PJD et à la direction de mon parti. Je me pose plusieurs questions, notamment celle de savoir qui est visé. Moi, le parti, mes idées?”.

 

Et d’ajouter qu’elle a décidé de poursuivre en justice “tous ceux qui ont entaché son image”. “Je veux que la vérité éclate, et c'est pour cette raison que j'ai décidé de saisir la justice”, a-t-elle conclu.

 

La vraie question demeure toutefois l’authenticité de la photo et non pas la date de sa prise de vue. Selon les sources d’Al Akhbar, l’authenticité de la photo est bien avérée. En tant que députée de la Nation qui porte les couleurs d’un parti à référentiel islamique, Amina Maelainine aura bien du mal à expliquer comment elle porte le voile au Maroc et danse cheveux au vent et en t’shirt devant le Moulin rouge à Paris.