Lutte contre l'immigration illégale: un Espagnol et son complice arrêtés à Tanger | www.le360.ma

ع
Immigration clandestine
© Copyright : DR

Lutte contre l'immigration illégale: un Espagnol et son complice arrêtés à Tanger

Par Le360 (avec MAP) le 26/09/2018 à 13h00 (mise à jour le 26/09/2018 à 15h15)

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a arrêté, mardi soir, deux individus, dont un ressortissant espagnol résidant illégalement au Maroc, actifs dans le cadre d'un réseau criminel spécialisé dans l'escroquerie et l'organisation et la facilitation de l'immigration illégale.

aA

Les services de la sûreté nationale ont été avisés qu'un groupe de candidats à l'immigration clandestine a été victime d’une opération d’escroquerie de la part des deux mis en cause, âgés de 35 et 45 ans, qui leur ont extorqué des sommes d’argent en contrepartie de les faire immigrer clandestinement à bord d'embarcations pneumatiques, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

 

Les recherches et investigations menées sur le terrain ont permis d'interpeller le suspect principal, de nationalité espagnole, ainsi que son complice marocain, dans la ville de Tanger.

Une unité de la Marine royale ouvre le feu sur un Go fast conduit par un Espagnol 

 

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent afin d’arrêter un troisième complice déjà identifié, membre de ce réseau criminel, selon la même source.

 

Ces arrestations interviennent au lendemain d'une opération de la Marine royale marocaine contre une embarcation de clandestins. La Marine a ouvert le feu mardi sur une embarcation transportant des migrants et pilotée par un Espagnol qui refusait d'obtempérer, selon les autorités marocaines. Selon AFP, l'opération, ayant eu lieu dans les eaux marocaines au large de M'diq-Fnideq (nord), a fait un mort, une Marocaine de 22 ans, et trois blessés. Le pilote espagnol n'a pas été touché par les tirs et a été arrêté, a déclaré à l'agence française un représentant des autorités locales.