Le360 Actualités Maroc

ع
Piratage cybercriminalité
© Copyright : DR

Marrakech: arrestation d’un individu soupçonné de piratage de comptes bancaires à l’échelle internationale

Par Hassan Benadad le 30/05/2021 à 21h40

Kiosque360. La BNPJ a arrêté jeudi dernier, à Marrakech, un individu faisant l’objet d’une notice rouge d’Interpol pour piratage de cartes et de comptes bancaires internationaux. Les perquisitions ont permis de saisir deux ordinateurs et un smartphone au domicile du mis en cause.

aA

La BNPJ a, en coordination avec Interpol, réussi à démêler l’intrigue du piratage de comptes bancaires internationaux et de l’atteinte aux systèmes informatiques, opérations qui ont causé des pertes financières considérables à des banques étrangères. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du lundi 31 mai, que les éléments de la BNPJ ont interpellé, jeudi dernier, un individu soupçonné d’être impliqué dans une affaire de fraude et de piratage de systèmes de traitement électronique des données bancaires. 

 

Un communiqué de la DGSN indique que le suspect a été arrêté à Marrakech suite à des informations fournies par Interpol (Organisation internationale de police criminelle). Les perquisitions au domicile du mis en cause ont permis de saisir deux ordinateurs portables et un smartphone. L’expertise effectuée sur ces appareils a permis de découvrir qu’ils contenaient des données digitales de cartes bancaires internationales, ainsi qu’une photocopie de la carte d’identité d’une ressortissante étrangère.

 

Le quotidien Al Akhbar précise que le prévenu a été placé en garde à vue sous la supervision du parquet général compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire. Selon des sources judiciaires, l’enquête détaillée du juge d’instruction pourrait révéler de nouveaux développements extrêmement graves concernant une cybercriminalité qui a durement touché des banques locales et étrangères. 

 

Les investigations techniques effectuées sur le contenu des mémoires de stockage des ordinateurs et du portable saisis pourraient révéler d'autres crimes qui pourraient valoir à l’accusé de lourds chefs d’inculpation. Il faut rappeler que l’intervention de la BNPJ entre dans le cadre du renforcement des mécanismes de la coopération internationale dans le domaine de la sécurité. Une coopération qui permet de lutter contre toutes les formes de la criminalité transfrontalière, confirme une source de la DGSN.