Le360 Actualités Maroc

ع
Données personnelles
© Copyright : Dr

Marrakech: démantèlement d’un très grand réseau de piratage de données personnelles

Par Mohamed Younsi le 16/05/2022 à 20h34

Kiosque360. Sur la base de précieuses informations fournies par la DGST, la police judiciaire de Marrakech vient de neutraliser les membres d’une dangereuse bande criminelle spécialisée dans le piratage de données personnelles. Voici leur modus operandi dans cette revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

aA

Quatre individus, âgés entre 23 et 49 ans, ont été interpellés, vendredi dernier, par les éléments de la police judiciaire de Marrakech. Les quatre personnes, dont un employé dans une société de télécommunications, sont soupçonnées de s'adonner au piratage informatique et de vol de données personnelles à des fins de falsification et de chantage.

 

Ils procédaient à l’accès illégal à des données sur d’autres téléphones portables connectés à la Toile, en se basant sur des informations fournies à cette dangereuse bande criminelle par l’employé de la société de télécommunications. D’après le quotidien Al Akhbar qui rapporte l’information dans son édition du mardi 17 mai, l’ensemble des membres de cette bande étaient déjà impliqués dans ces pratiques de piratage, «offrant leurs services à des époux qui voulaient contrôler les communications de leurs conjoints». «Via des applications installées sur les appareils de leurs téléphones, ils suivaient les communications téléphoniques, l’échange de vidéos, de photos et autres messages», précisent les sources du quotidien. Cette bande est dirigée par une célèbre personnalité de la ville, fait savoir la même source, indiquant que cette personne avait déjà géré un célèbre café dans la zone de Gueliz.

 

Cette dangereuse bande, neutralisée sur la base d’informations fournies par la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), est également impliquée dans l'accès illégal à des données bancaires personnelles à des fins de falsification et de chantage.

 

Les premiers éléments de l’enquête, ouverte par la police judiciaire sous la supervision du parquet général compétent, révèlent que les investigations menées par les enquêteurs les conduiront à toutes les personnes impliquées dans cette affaire à Marrakech et dans les autres villes du pays. Des victimes ont déjà été auditionnées et plusieurs bénéficiaires des services de la bande ont été convoqués. De même, il a été procédé à la saisie de plusieurs téléphones portables, ajoutent les mêmes sources, précisant que «l’expertise effectuée sur ces appareils a révélé des stocks de données bancaires personnelles piratées». L’ensemble des accusés a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête qui élucidera toutes les circonstances entourant cette affaire, comme elle trouvera les complices de la bande criminelle et leurs connexions à l’échelle régionale et au niveau national. Autant dire que cette affaire de piratage n’a pas encore livré tous ses secrets.