Le360 Actualités Maroc

ع
hôpital ibn tofail
© Copyright : DR

Marrakech: manifestations et sit-in des médecins et des infirmiers

Par Hassan Benadad le 22/05/2022 à 22h45

Kiosque360. Les médecins et infirmiers de la région de Marrakech organisent des manifestions et un sit-in d’une semaine pour protester contre les conditions de travail précaires dans les hôpitaux. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

aA

Les médecins et les infirmiers tirent la sonnette d’alarme sur la précarité sanitaire qualifiée de «catastrophique» dans les hôpitaux au niveau des provinces de Marrakech et d’AL Haouz. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du lundi 23 mai, que le réseau des établissements de santé de Marrakech a annoncé l’organisation d’une manifestation qui sera suivie par un sit in qui s’étalera de ce lundi 23 au vendredi 27 mai.

 

Les membres du réseau tiendront, par ailleurs, demain mardi une conférence de presse pour protester contre la situation dans les hôpitaux de Marrakech. Des sources indiquent que plusieurs syndicats et cadres de la santé ont tenu une réunion avec le délégué du ministère de la Santé pour essayer d’atténuer la tension et répondre aux revendications des grévistes.

 

Mais selon ces mêmes sources, cette réunion, comme ses précédentes, n’a débouché sur aucun résultat. «Elle a été marquée, une fois encore, par des atermoiements et des justifications futiles des responsables locaux qui ne pourraient qu’aggraver le malaise dans les hôpitaux», souligne un délégué syndical. De son côté, le bureau de la CDT a dénoncé dans un communiqué des «conditions de travail catastrophiques» et le comportement «irresponsable» des  responsables de la santé dans la région de Marrakech-Safi.

 

Le quotidien Al Akhbar rapporte qu’une source autorisée a indiqué que «le ministre de la santé Khalid Ait Taleb a, mis l’accent à maintes reprises sur la nécessité d’œuvrer pour dépasser les différends qui opposent les médecins et les infirmiers aux directeurs des hôpitaux ainsi qu’à la délégation de la Santé dans la province de Marrakech». Ait Taleb avait adressé une correspondance aux syndicats leur demandant de tenir des réunions au siège de son département pour essayer de désamorcer cette situation tendue.

 

Une situation qui prévaut, aussi, dans la province d’Al Haouz où les cadres de santé se plaignent de l’indifférence des dirigeants, de l’absence de normes de travail minimales et de la carence des ressources humaines ainsi que des produits et des équipements médicaux. Ils ont demandé aux responsables du ministère de dépêcher une commission pour constater les dysfonctionnements qui sont à l’origine de la paralysie de plusieurs services de santé dans la province.