Mondial 2014: Des sorciers marocains "menacent" l'Algérie ! | www.le360.ma

ع
Sorcellerie
© Copyright : DR

Mondial 2014: Des sorciers marocains "menacent" l'Algérie !

Par Bouthaina Azami (Twitter) le 19/11/2013 à 11h21 (mise à jour le 19/11/2013 à 16h51)

En prévision du match Algérie-Burkina Faso, qui sera disputé ce soir, pour les qualifications au Mondial 2014, le Maroc aurait trouvé le moyen de mettre en échec son voisin : le savoir-faire de ses sorciers !

aA

Rendez-vous ce soir pour le match Algérie-Burkina Faso, un match qui verra surtout qui des sorciers marocains ou des cheiks algériens sont les plus compétents. Car figurez-vous que le royaume en serait venu à convoquer la magie noire pour soumettre l’Algérie et "gâcher le fête aux algériens" pour le dernier match des qualificatifs au Mondial 2014. Un peu fort de café ? C'est le moins que l'on puisse dire. Le média algérien "echoroukonline" nous en apprend donc de belles, et nous restons cois, il faut bien l’avouer, devant de telles prouesses journalistiques, éminemment édifiantes. Aussi, sachez qu’en prévision du match retour Algérie-Burkina Faso, le Maroc a "mobilisé de nombreux sorciers". Et ceci de source fiable, puisque cette information a été communiquée au média algérien par des "sources marocaines". L'Algérie n'a donc rien inventé. Très important, histoire qu’on ne vienne pas encore les accuser d’hystérie obsessionnelle compulsive dès qu’on prononce le mot "Maroc".

Le Maroc qui a donc pensé à convoquer le pouvoir infini de ses sorciers pour un match de football puisque, bien sûr, rien de plus urgent n'oppose les deux pays. Bien vu ! Et nous voici donc tous convaincus de la fiabilité de cette grande nouvelle qui va encore défrayer la chronique mondiale en tressant de par le monde une longue chaîne de rigolade. Le Maghreb se fait la guerre, et ses soldats sont des sorciers ! Car figurez-vous qu’ils sont nombreux, les Merlin auxquels a fait appel le royaume pour déstabiliser son voisin. Donc, si les genoux des footballeurs algériens se mettent à jouer des castagnettes à l’envoi du match contre le Burkina Faso, s’ils se retrouvent égarés ou pétrifiés sur la pelouse, vous saurez pourquoi. Il faut dire que les sorciers marocains ont un savoir-faire qui fait trembler, manifestement, par-delà les frontières.

Match de foot ? Pas sûr...

A noter tout de même qu’après avoir accusé le Maroc, le journal se noiera jusqu’à s’y empêtrer dans ses propres délires pour finalement accuser les Burkinabès d’avoir appelé à la rescousse des sorciers marocains. Seul moyen, apparemment, de battre l’Algérie au foot. Et, tenez-vous bien : "pour faire face à ce qu’on appelle communément le "grigri", certains observateurs préconisent à la CAF de protéger les hommes à Halilhodzic lors de cette rencontre décisive que disputeront les Verts, mardi à 19h15 au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Par ailleurs, d’autres ont appelé à faire venir au stade le jour J des Cheikhs, à l’image de Belahmer et Cheikh Chamseddine en vue de déjouer ces plans et ces pratiques illégales et antisportives".  Pas sûr, donc, que les spectateurs assistent, ce fameux jour J, à un match de foot.

La pilule amère qui a suscité toute cette bile sera finalement crachée : les Burkinabès étaient en visite au Maroc parce que le royaume leur "aurait proposé (…) un stage de préparation pour la phase retour face à l’Algérie". Et quand bien même cela serait ? Que d’énergie à tenter de discréditer les deux "ennemis" du moment. De la haute voltige !  La morale  -amorale- de l’histoire ? Eh bien, plutôt que d’essayer d’allumer son propre feu, éteignons celui du voisin, quitte à tous crever de froid.