Nombreux cas de noyades faute de piscines de proximité | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Noyade
© Copyright : DR

Nombreux cas de noyades faute de piscines de proximité

Par Khalil Ibrahimi le 26/08/2019 à 00h18

Kiosque360. Les noyades se multiplient au Maroc en cette période estivale. Mais au-delà des cas enregistrés sur les différentes plages du royaume, des enfants perdent la vie dans les fleuves, faute de piscines de proximité.

aA

Au moins 53 personnes ont trouvé la mort, cet été, sur les plages du Royaume. Les opérations de sauvetage ont permis de sauver la vie de 8.099 personnes, alors que 7 autres sont toujours portées disparues, a annoncé la Direction générale de la protection civile.


Ce bilan risque de s'alourdir en raison de l’affluence des estivants en ce mois d’août et septembre, poursuit la même source, notant que c’est la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui arrive en tête avec 4.296 cas de noyade, suivie par la région de Rabat-Salé-Kénitra et la région de Casablanca-Settat.


Mais au-delà de ces cas, des jeunes meurent chaque jour dans les fleuves du pays, nous révèle le quotidien arabophone Al Massae dans sa livraison de ce lundi 26 août. C’est le cas de quatre jeunes garçons qui se sont noyés dans le fleuve Oum Rabie durant ces dix derniers jours. Les corps de deux d’entre eux ont été repêchés dans les environs de Machraa Ben Abbou (région de Settat), un à El Brouj (Settat) et le dernier à Berrechid. Le média casablancais révèle également que deux autres victimes ont péri ce week-end à Oued Takoucht dans la province de Chtouka Ait Baha.


Le journal tire la sonnette d’alarme et explique que ces drames ont lieu en raison du manque de piscines de proximité. Il lance un appel aux autorités locales pour créer des espaces pour accueillir les jeunes lors des périodes estivales et éviter que ce genre de tragédie ne se reproduise dans le futur.